À écouter et à lire ! Ces faiseuses d’histoires qui nous alertent ! Isabelle Stengers et Emma


À travers diverses "activités internes" ou "grand public", RdC a entamé un questionnement lié au genre en lien avec nos thématiques...



En préambule à ce vent de septembre teinté d’écoféminisme et de questionnement lié au genre, nous avions envie de mettre à l’honneur deux femmes, qui, sous des modes d’expression tout a fait différents, se font relais, affirment leur engagement et leur volonté d’éveiller les esprits critiques et nous invitent à penser et agir ensemble sur ces thématiques qui nous occupent et préoccupent tel que le capitalisme, le climat, le féminisme...


Nous mettons donc en lumière ce mois-ci une conférence d’Isabelle Stengers et une BD d’Emma, qui, comme bien d’autres font partie de ces personnes qui par leur vision et leur regard sur le monde nous permettent de nourrir notre projet associatif.


La conférence d’Isabelle Stengers « Comment hériter du triple désastre écologique ? » s’adresse aux académiques mais trouve résonnance chez toute personne engagée dans un travail de transmission ou d’éducation comme le nôtre. « Comment se donner les moyens de sortir de la sidération, se rendre capable de lutter, de penser,de faire penser, de faire sentir ? Comment susciter des histoires, des imaginations, qui nous aideront ainsi que les génération futures à vivre dans ce que Anna Tsing -dans « Le champignon de la fin du monde- appelle « les ruines du capitalisme  ».


Isabelle Stengers est une philosophe Belge, licenciée en chimie à L’université libre de Bruxelles qui s’est notamment fait connaître par son premier ouvrage « La Nouvelle Alliance » co-écrit avec le Prix Nobel de chimie Ilya Prigogine. Pour elle « devenir philosophe, c’est rencontrer, dans les textes, les quelques-uns qui vous font penser. » Dans son cas « ça a été Deleuze, Leibniz, Whitehead. » mais aussi Guattari et Starhawk auxquels elle fait largement référence dans cette conférence et qui font eux aussi partie de cette grande toile, cette « communauté de pensée », Ces références théoriques qui viennent interroger nos pratiques et nous permettent de prendre de la hauteur pour mener au mieux nos projets. Elle se consacre depuis une quinzaine d’années à une réflexion tous azimuts autour de l’idée d’une écologie des pratiques, d’inspiration constructiviste : voir tous ses ouvrages


La nouvelle BD d’Emma « Un autre regard sur la climat », explore pour et avec nous de nombreuses questions, et tente d’y répondre... Comment fonctionne-t-il ? Quelles conséquences sur la société actuelle ? Peut-on agir et comment ? Un sujet épineux sur lequel elle admet être partie pratiquement de zéro. Alors pendant six mois, elle a lu, fait des entretiens, s’est plongée dans les rapports du GIEC... et fait une pause, au milieu, tant ce qu’elle apprenait la déprimait. Emma ressort de ce tunnel avec des convictions renforcées : gagner la bataille climatique nécessitera de sortir du capitalisme. « Il ne sert à rien de vouloir discuter avec les grandes entreprises ». Elle explique son travail "Un autre regard sur le climat" dans l’émission "Tout peut arriver" sur LE MÉDIA.



 


 


 


 


Emma est ingénieure informaticienne de formation et dessinatrice, d’abord "comme ça" et puis de plus en plus.. Elle s’est fait connaître avec ses BD sur la notion de charge mentale mais aussi le terme de charge émotionelle. Après avoir donc servi la cause des femmes mais aussi des réfugié.es et bien d’autres encore (voir ses autres livres « Un autre regard »), Emma s’attaque au réchauffement climatique.


 

Disponible en lecture tout le temps !

décembre 2019 :

novembre 2019 | janvier 2020

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter