BE COOL, be solidaire !


 


Qu’est-ce qu’un frigo solidaire ? Où en trouver à Bruxelles ? Comment en installer un dans son quartier ? Quel est leur impact en terme de lutte contre le gaspillage alimentaire ? Pour plus d’infos sur BE COOL, le projet qui facilite la gestion de frigos solidaires en Région bruxelloise, c’est par ici. 


 


Un concept fort


Le principe des frigos solidaires : lutter contre le gaspillage alimentaire en redistribuant aux plus démuni·es. Des denrées alimentaires récoltées auprès de commerces et de citoyens sont mises à disposition gratuitement dans ces frigos, et les personnes dans le besoin viennent s’y servir librement. Véritable dispositif de partage et d’échanges, le réfrigérateur contribue à la solidarité locale et crée du lien social.

À Bruxelles, le premier frigo solidaire a vu le jour en 2014. Aujourd’hui, on trouve sept frigos dans six communes : Uccle, Woluwe-Saint-Pierre, Schaerbeek, Etterbeek, Ixelles et Saint-Gilles.


 



Les bons gestes


Les questions qui relèvent de la gestion d’un frigo solidaire sont nombreuses : quels types d’aliments peut-on distribuer ? Comment mettre en place un partenariat avec un commerce pour organiser la récupération des invendus ? Comment organiser la logistique et les urgences liées à la redistribution de produits dont la date limite de consommation est imminente ? Quelles sont les règles auxquelles le frigo est soumis ?


Et enfin, quelles sont les difficultés et le freins que rencontrent les gestionnaires de frigo ? Quelles solutions concrètes peut-on envisager afin de faciliter le travail de chacun ?


Afin de répondre à toutes ces questions, BE COOL a organisé un moment de rencontre et de réflexion au BEL à Tour & Taxis le 29 mars dernier. C’était l’occasion de partager des expériences vécues par les bénévoles des frigos bruxellois et soutenir le développement de nouvelles initiatives dans la Région. 


Lien vers la page Facebook du projet


 

Un guide pratique pour les frigos solidaires


Pour stimuler le concept des frigos solidaires, l’équipe de l’asbl POSECO constituent un guide pratique sur « Comment créer et gérer un frigo solidaire en région bruxelloise ». Il se fait à partir de collecte de témoignages et de contributions d’acteurs qui contribuent à l’émergence de ce nouveau concept. Le guide sera publié et diffusé sur la plateforme Goodfood.brussels début mai 2019. Ce guide donnera les clés nécessaires pour créer et pérenniser son projet. Qu’il s’agisse de trouver un local, recruter des bénévoles ou se connecter aux acteurs clés de l’écosystème bruxellois, en passant par les bonnes pratiques de sécurité alimentaire, toutes les informations seront réunies pour faciliter la création et le succès de nouveaux projets. De plus, un événement aura lieu le 29 mars dans les locaux de Bruxelles Environnement dans le but de réunir pour la première fois les 7 frigos solidaires de la région bruxelloise. Ils auront également l’opportunité de rencontrer des parties prenantes pour créer des synergies, des partenariats et favoriser la création de nouveaux projets de frigos solidaires.

 

En quelques mots et chriffres ...


Mais au fait, qui sont ces frigos solidaires en région bruxelloise ? Le concept de frigo solidaire est en pleine expansion dans le monde entier. Rien qu’à Bruxelles, 7 ont déjà vu le jour dont 3 au cours de ces derniers mois, et ce n’est que le début, car au moins 4 autres sont en création. Il s’agit d’initiatives citoyennes qui offrent la possibilité à quiconque de venir chercher dans leurs frigos et surgélateurs des invendus ou restes alimentaires frais, tels que de la viande, des surgelés, des gâteaux, des fruits ou des légumes. Chaque initiative fonctionne de manière unique. La distribution est très peu conditionnée voire pas du tout, et les heures d’ouverture varient de 4h/semaine à 24h/24. Les personnes et les groupes à l’origine de ces projets ont des profils très variés. Par exemple, le Free Go de Schaerbeek a été lancé par une ASBL, tandis que le Frigo Partagé de l’ULB est le fruit de la collaboration entre un particulier et des étudiants. Qu’il s’agisse d’une école, d’une cantine, d’un restaurant ou d’une entreprise, chacun a la possibilité de se lancer à son échelle. Aujourd’hui, il est très simple d’ouvrir un frigo solidaire, et ces projets ont de plus en plus d’impact. En effet, un frigo solidaire à lui seul peut récupérer jusqu’à 60 tonnes d’aliments par an, profitant ainsi à plus de 400 personnes par semaine.

 

Moi aussi je veux me lancer ! 


 


Que vous soyez une ASBL, une école, une cantine, une entreprise, un restaurant ou même un particulier, si vous vous sentez concerné par le gaspillage alimentaire et que vous souhaitez vous lancer dans l’aventure créant un nouveau frigo ou en devenant partenaire d’un frigo solidaire existant, contactez-nous à l’adresse be.cool@poseco.org. Nous pourrons vous convier à notre Colloque pour les frigos et leurs partenaires stratégiques (le vendredi 29 mars) ou vous tenir au courant de la sortie du Guide.

Les frigo solidaires, à Bruxelles

juin 2019 :

mai 2019 | juillet 2019

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter