Formation alphabétisation et alimentation durable : un espace d’expérimentation à visée émancipatrice en partenariat avec le GAFFI


Formation destinée à 8 femmes suivant les cours d’alphabétisation de Silvia Munoz au GAFFI.


Le programme de cette formation a été conçu et élaboré par RDC, à partir des envies, besoins, préoccupations et tensions des femmes.


  • Faire l’inventaire des savoirs, savoir-faire et savoir-être en lien avec l’alimentation, présents dans le groupe


  • Acquérir une bonne connaissance des enjeux écosystémiques de l’alimentation


  • Renforcer les compétences culinaires et les relier à la compréhension théoriques des impacts du système agroalimentaire et ses alternatives


  • Élaborer une charte de fonctionnement collectif pour le bon déroulement de l’action portée par le groupe (tables d’hôtes mensuelles pour 90 personnes)


  • Développer la capacités de transmission de savoir et savoir-faire en AD à leur public


 


Semaine


Date et horaire


Titre de la journée


Contenu de la journée


Semaine 1 : 6 heures


Mercredi 17 : 9h15-12h15


Rencontre autour des représentations de notre alimentation


  • Rencontre autour des épices : partir des besoins et connaissances du groupe pour élborer le programlme et et définir un parcours d’évaluation


  • Manger c’est quoi pour moi : brainstorming collectif pour comprendre l’approche systémique


  • Préparation évaluation (craintes et attentes)


Jeudi 18 : 9h15-12h15


Le cycle de l’alimentation


  • Le voyage de la tomate d’Almeria


  • La tomate heureuse + les 7 critères


Semaine 2 :5h


Lundi 22 : 13h-15h


« Viande » : Comprendre le système alimentaire


  • Projection par séquence du film LoveMeatEnder


Jeudi 25 : 9h15-12h15


Atelier culinaire et alternatives à la viande


Découvertes des alternatives de consommation à la viande : Atelier culinaire 1


Semaine 3 :8h


Mercredi 1 octobre : 9h15-12h15


Alimentation et santé et assiette écologique



 


Composition de l’assiette écologique : les familles alimentaires et les principes de base


Les déterminants de santé et quelques aspects nutritionnels, pyramide alimentaire classique vs. Pyramide alimentaire multiculturelle, lecture des étiquettes



 


Découverte des légumes de saison, des céréales et des légumineuses + hybridation recettes (partir des recettes multiculturelles des participantes et les métisser avec des produits locaux belge)


Jeudi 2 : 9h15-12h15


Atelier culinaire et alternatives à la viande


Découvertes des alternatives à la viande : concret : Atelier culinaire 2


Mercredi 8 octobre : 9h15-12h15



 


Fanzines


 


Création de petits magazines sur le parcours d’apprentissage de chacune dans le cadre de ce module de formation


Semaine 4 :2h


Lundi 13 : 13h-15h


Retour fanzine et santé


Présentation de leur fanzine, réappropriation des enjeux « santé »


 


Mercredi 15 octobre : 9h15-12h15


Atelier culinaire et alternatives à la viande + Hybridation recettes


Découvertes des alternatives à la viande : Atelier culinaire où nous avons apporté les ingrédients. Le groupe a du mettre en pratique toute la théorie acquise (réparatition des aliments de l’assiette, équilibre nutritionnel, créativité, saveurs, goût, texture, visuel : tout un art !)


Semaine 5 :8h


Mercredi 22 : 9h-12h


Action !


Théâtre-action autour de l’alimentation : exemple : représenter l’agriculture paysanne, la spéculation sur les denrées alimentaires, la solidarité...


Lundi 3 novembre : 13h-15h


Charte de fonctionnement


Création de la charte d’hygiène et de fonctionnement collectif.


 


Lundi 17 novembre : 13h-15h


Évaluation finale


Évaluation collective (affiches, définition de l’alimentation durable)


 

"L'alimentation durable pour comprendre, c'est bien." Ramatoulaye, participante du projet.

"Tant que tu n’as pas compris, tu ne peux pas changer !" Sana, participante au projet.

"L'alimentation durable c'est la terre ! C'est les choses qui durent longtemps pour l'avenir. Si on mange naturelle, on peut manger pour toute la vie ! Si on mange industrielle, la terre est morte, on pourra plus rien manger ! Avec l'alimentation durable, il y aura encore des choses pour nos enfants." Sana

"Qu'est-ce qu'on peut faire pour aller plus loin ? J'ai envie qu'on prenne autant de temps que les tables d'hôtes pour réfléchir ensemble à ça. Qu'est-ce qu'on veut ? Atteindre un nombre de repas ou alors vivre ce qu'on vit dans le groupe ? Moi, j'ai aussi changé ma façon de manger depuis le début du projet. Le choix des aliments. Je fais mes courses autrement." Sylvia, coordinatrice du projet.