L’ écologie environnementale

Pour une approche critique de nos modèles de développement à travers l’anecdote alimentaire


Souveraineté alimentaire - Agroécologie - Alternatives locales - Décroissance - Transition - Mouvements sociaux - Alimentation Durable - Agir ici et maintenant

Enjeux


Au cours de ces dernières années, l’alimentation s’est affirmée comme l’un des thèmes les plus porteurs d’enjeux et d’inquiétudes collectives, mais aussi comme un révélateur des dysfonctionnements de notre modèle de développement, tant en matière d’environnement que de santé. Les dérives de notre alimentation mettent également en lumière les inégalités au sein de nos sociétés et entre les populations du Nord et du Sud de la planète, ainsi que les mécanismes économiques et politiques qui en sont responsables. De plus ce domaine permet une réelle conscientisation citoyenne en vue d’engagements concrets, individuels et collectifs, visant l’élaboration de propositions alternatives écologiques et participatives.

Quel monde crée notre assiette ?


Si nous analysons la façon dont nos aliments sont produits, c’est à dire toute la chaîne agriculture – stockages – industrialisation – transports – distribution et l’acte de cuisiner, nous constatons que notre assiette est l’émanation d’un système technique, économique, social, politique que l’on appelle « mondialisation néolibérale », et qui nous conduit à des impasses :

  • Impasse environnementale  : pollution de l’air, des océans et des sols ; destruction de l’environnement (dont les terres agricoles) et de ses écosystèmes ; épuisement des ressources (telles que l’eau, l’humus, les forêts ou les réserves d’hydrocarbures,…).
  • Impasse sociale  : crise alimentaire sans précédent (dont les premières victimes sont les agriculteurs, les pêcheurs et leurs familles), inégalités de la répartition et de l’accès aux ressources, infertilité humaine, destruction du lien social entre les individus, communautés ou groupes, etc. La crise mondiale n’est pas un problème technique mais un problème politique.

Faire de notre assiette, un projet de société !


Les enjeux environnementaux et sociétaux de notre modèle alimentaire nous obligent à réfléchir de manière critique en terme de propositions d’un nouveau modèle sociétal  : quel rapport à l’économie, quel rapport à la nature et à notre environnement, quel rapport à la technique et au progrès, quel lien avec les producteurs, quel rapport à notre santé, quel rapport entre les populations du Nord et du Sud, etc.


Notre objectif : promouvoir un modèle alimentaire écologique/durable (qui réponde à la fois aux critères environnementaux, socio-économiques, de santé et de solidarité), comme réponse aux impasses environnementale et sociétal de notre modèle de consommation actuel, grâce à la mise en place d’actions participatives individuelles et collectives avec différents publics vers des changements sociétaux.

« Au-delà … de la résolution de problèmes, de la « modification des comportements civiques, de la prescription morale. Vers … une construction éthique et esthétique, un agir critique, une approche proactive, « créactive », un écodéveloppement de nos sociétés : [une] valorisation bioculturelle ». Lucie Sauvé