Maitre cuisinier


Devenir « maître en cuisine écologique et politique » ? Un enjeu pour le changement social !

Grâce à cette expérience, pendant près d’une année, nous avons rencontré une centaine de personnes souvent exclues des processus d’information et de décision. En adaptant nos dispositifs d’animation et de formation aux groupes rencontrés, nous avons pu accompagner le changement à plusieurs niveaux : changement de comportement, de lecture du monde et de la société, ainsi que la naissance et le suivi de plusieurs actions collectives. L’alimentation durable est un thème mobilisateur. En travaillant à partir de la culture quotidienne des gens, en permettant la libre expression à partir d’un espace de confiance, nous pouvons commencer à penser et à construire ensemble. C’est à partir de la combinaison de notre idéal et de nos besoins que nous pouvons construire des alternatives et devenir acteur à la fois de notre changement personnel mais aussi d’un changement plus collectif. La culture des pays du Sud via leurs ressortissants au Nord doit nous inspirer dans la recherche et la mise en place de nouvelles formes de solidarité à partir de l’anecdote alimentaire.
Même si l’alimentation durable ne permet pas aux plus fragilisés d’entre nous de sortir de leur situation complexe, elle contribue à améliorer, via ce projet, la justice sociale auprès des populations en recréant de la convivialité et en aidant chacun(e) à retrouver une puissance d’agir sur ses conditions de vie, ce qui permet plus facilement d’œuvrer en faveur d’un plus grand respect de la planète et de ses habitants. Le carnet d’expériences retrace les grandes étapes de cette année 2O13.

Documents joints