Nouvelle Formation "Arbousier" ! Collapsologie & Education Populaire Penser ses pratiques, s’initier à la collapsologie, inventer ce que l’éducation populaire peut en faire !


3 journées de formation : mercredi 28 février, jeudi 1er et vendredi 2 mars 2018


Portée par Quinoa, Mycellium et Rencontre des Continents autour du croisement entre Collapsologie et éducation populaire, cette démarche expérimentale de formation - dont c’est la 2ème étape - vous est proposée pour trois journées en coopération avec le CFS, acteur de formation en éducation populaire.



La collapsologie est l’étude de l’effondrement des sociétés humaines. Il est probable que nous vivions la fin de notre civilisation thermo-industrielle de notre vivant. Que va-t-il se passer ? Que faire ? Le catastrophisme est un puissant facteur d’impuissance et d’inaction. Mais nier la catastrophe qui arrive est dangereux pour les générations futures comme pour la nôtre.


Quel pourrait être le rôle de l’éducation populaire au sein de cette discipline naissante qu’est la collapsologie ? Vous êtes prêt à regarder le monde en face ?
On vous propose trois journées pour penser vos pratiques face aux effondrements présents et à venir, pour s’initier à la collapsologie et inventer ce que l’éducation populaire peut en faire !


Objectifs  : 

  • Découverte et mise-en-discussion des idées de la collapsologie
  • Initiation à des méthodes d’éducation populaire par expérimentations dans la rue et au sein du groupe


Formateurs : 


Anthony Brault intervient depuis quinze ans auprès de structures en lien avec l’éducation populaire, d’abord dans la rue en y construisant des dispositifs de débats publics, puis au sein de la Scop Le Pavé, et maintenant comme indépendant. Il joue une conférence gesticulée intitulée Le Plein d’Énergie présentant les idées de la collapsologie.


Infos pratiques : 


* Le prix ne doit pas être un obstacle à l’inscription


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Pourquoi cette formation ?


Les expert-e-s de l’écologie répètent depuis 40 ans que l’humanité
doit agir fortement et de toutes urgences sur son mode de vie pour
rendre supportable la charge qu’elle fait peser sur tous les
écosystèmes de la Terre
. Nous sommes entrés dans
l’Anthropocène, nouvellepériode géologique caractérisée
principalement par l’influence de l’homme sur la planète. Et
si c’était maintenant trop tard ?
Et si on ne
pouvait plus éviter l’effondrement de notre civilisation
industrielle, par manque d’énergie bon marché, et des écosystèmes
qui nous hébergent ?


C’est l’hypothèse explorée par une discipline inventée en 2014 à
Bruxelles : la collapsologie, de collapse, effondrement en anglais.
En croisant les savoirs universitaires sur ces questions depuis une
vingtaine d’années, les collapsologues en concluent que l’effondrement de notre civilisation est inéluctable et qu’il a déjà commencé mais aussi que pas grand monde n’a une idée concrète ou réaliste d’un effondrement, n’y voyant souvent que le fantasme d’un chaos sanglant.
Pourtant d’autres voies sont possibles, et les imaginaires qui vont avec sont à construire...


Alors, si tout s’effondre, à quoi va ressembler notre vie de demain ? A quoi se préparer ?
Quel sens à se préparer seul dans son coin ? Que faire collectivement de mieux ou de différent de toutes ces initiatives autour d’une transition écologique ? Un espoir aveugle est-il plus souhaitable qu’un désenchantement lucide ? Faut-il fuir ces réalités écologiques et sociales ou les affronter, répandant l’annonce de la fin du monde sur notre passage ? Ce n’est pas la fin du monde, mais la fin d’un monde, et si nous sommes nombreux à l’attendre fébrilement, il se pourrait que celui d’après soit bien plus injuste et violent que l’actuel.

Mais, justement, l’avenir n’est pas écrit, et surtout pas par les collapsologues, qui sont les premiers à s’en défendre.


L’éducation populaire vise à se libérer collectivement de ce qui nous opprime ou nous aliène, par la réflexion et l’action collective. Elle a à priori de beaux jours devant elle, et pourtant il est bien difficile de s’attaquer à l’inertie de notre société, à la résignation face aux nombreuses préoccupations quotidiennes, à l’indifférence quasi générale face aux enjeux colossaux, écologiques, politiques et sociaux qui amènent et vont sans doute amener des millions et des millions d’êtres humains dans la détresse la plus totale, les poussant à des situations inédites et incontrôlables. Face à ces urgences, nous sommes nombreux-ses à essayer d’agir comme nous pouvons, dans nos quartiers, nos associations, notre boulot où à la maison, en se demandant parfois si cela suffit...S’en foutre n’est plus possible pour beaucoup, trop s’en préoccuper nous rend parfois insupportables aux yeux de certains ou pour nos proches ("tu est un peu catastrophiste là..."). Chacun est
souvent bien seul avec ce vécu émotionnel
.


Nous proposons une formation de 3 jours pensée comme une découverte et une mise-en-discussion des idées de la collapsologie mais aussi comme une initiation aux méthodes d’éducation populaire comme outils pour travailler ces questions avec différents publics. A partir d’expérimentations dans la rue et au sein du groupe,
d’analyses collectives et de contenus apportés par les formateurs.


 


Précisions !!!   


Cette formation se veut être une démarche expérimentale de formation. Cette 2ème étape vous est proposée pour trois journées en coopération avec le CFS, acteur de formation en éducation populaire.


Elle cherche à faire naître et à structurer des expériences d’éducation populaire autour de la collapsologie et de la transition. Elle est ouverte à toutes et tous et ne nécessite aucun préalable si ce n’est un intérêt et des liens avec le thème de la formation. Elle se veut être une première étape de recherche-action au travers de formations visant à construire des savoirs collectifs.


Les 28 février, 1er et 2 mars 2018

novembre 2018 :

octobre 2018 | décembre 2018

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter