Olivier De Schutter - Oscar de l’alimentation RTBF


 



La Fondation James Beard a décerné l’Oscar de l’alimentation au professeur de droit à l’Université catholique de Louvain (UCL) Olivier De Schutter, indique l’université dans un communiqué vendredi. Celui qui a été rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation entre 2008 et 2014 recevra son prix le 23 octobre prochain à New York. Il sera ainsi le premier étranger à être couronné par la fondation américaine, qui promeut l’alimentation durable.


"Réchauffement climatique, l’obésité, la lutte contre la pauvreté"


Olivier De Schutter est récompensé pour sa démarche lancée, avec Michael Pollan, Mark Bittman et Ricardo Salvador, depuis 2014 aux Etats-Unis en faveur d’une politique alimentaire dans le pays. Ce mouvement très large, qui inclut différents types d’organisations et d’acteurs sociaux, vise à apporter plus de cohérence à la politique alimentaire, "de la fourche à l’assiette". "L’alimentation est en fait un incroyable levier de mobilisation sociale à partir duquel on peut aborder de nombreuses autres problématiques, telles que le réchauffement climatique, l’obésité, la lutte contre la pauvreté, les droits des travailleurs agricoles...", explique Olivier De Schutter. Celui-ci s’est dit "très honoré" de recevoir une telle récompense.


"Ce prix constitue une reconnaissance de la contribution qu’il a apportée à travers son rôle en tant que rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation, et à présent comme co-président du panel international d’experts sur les systèmes alimentaires durables (Ipes-Food)", souligne quant à elle l’UCL.

Avec Carlo Petrini, fondateur de Slow Food


L’Ipes-Food est à l’alimentation ce que le Giec est au climat. Coordonné par l’UCL, ce groupe d’experts sur l’alimentation fournit des rapports réguliers aux décideurs politiques afin de les inciter à réformer les systèmes alimentaires sur base des meilleures données scientifiques disponibles.


De la même manière que ce qui a été impulsé aux Etats-Unis, l’Ipes-Food promeut, depuis le début 2016, l’idée d’une politique alimentaire de l’Union européenne, "qui doterait d’un ’chapeau’ commun la politique agricole commune, mais aussi les politiques européennes en matière de santé et d’environnement, de commerce et d’investissement, ou d’emploi et d’alimentation", précise l’UCL.


Avec d’autres comme Carlo Petrini, fondateur de Slow Food, Olivier De Schutter défend l’idée que ces politiques devraient être davantage coordonnées "afin que les systèmes alimentaires de l’Union européenne contribuent au bien-être de la population comme à la santé des sols, plutôt que simplement à l’augmentation de la production".


 


Source : Article "Le professeur de l’UCL Olivier De Schutter reçoit l’Oscar de l’alimentation", RTBF, https://www.rtbf.be/info/societe/detail_le-professeur-de-l-ucl-olivier-de-schutter-recoit-l-oscar-de-l-alimentation?id=9642221

du vendredi 23 juin 2017 au dimanche 30 juillet 2017

décembre 2019 :

novembre 2019 | janvier 2020

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter