Repolitiser l’écologie : c’est toujours un champs de bataille ! Les traces


> LES TRACES (plus bas) : des images, des photos, des dessins, des synthèses, et parfois même une vidéo et des références...



Ci-dessous, vous trouverez les traces du cycle (3 rencontres et ateliers) organisé entre janvier et juin 2019 par Rencontre des Continents, Bxl Laïque et Présence et Action Culturelles (PAC), qui ont choisi en 2019 de s’associer pour proposer un cycle de rencontres/ateliers sur le thème suivant :



Traces et comptes-rendus 


▶ Rencontre n°1 - 5 avril : L’effondrement : un concept à débattre. Avec Renaud Duterme et Gauthier Chapelle.
 > Découvrir les traces



▶ Rencontre n°2 - 14 mai : Liens entre les enjeux sociaux et écologique à travers le prisme des inégalités et des rapports de domination. Avec Thierry Amougou, Claudine Drion, Luis Martinez


 > Découvrir les traces



▶ Rencontre n°3 - 19 juin : Histoire et actualité des stratégies politiques et des luttes. Avec Brigitte Gloire, Daniel Tanuro, Alain Adriaens


 > Découvrir les traces



En guise de RAPPEL :

Quelle était l’intention de ce cycle ? 


Ce cycle s’est déroulé entre janvier et juin 2019, dans un contexte de mobilisations climatiques sans précédent en Belgique sur les questions sociales et écologiques. Alors que les craintes et interrogations se multiplient, pas seulement sur l’état et le devenir de notre planète, mais aussi sur le fonctionnement du système social et économique dans son ensemble, nous avons souhaité prendre le temps de mieux comprendre ces questions à travers un regard qui articule les enjeus sociaux et écologiques. Le cycle a été structuré de la façon suivante :


> 3 thèmes « porte d’entrée » différents
> 3 conférences / rencontres en soirée & 3 ateliers dynamiques d’un 1/2 jour en plus petit groupe.


Quels étaient ses objectifs, son public ? 


Objectifs

  • Vulgariser les grandes questions liées à l’écologie au XXI siècle dans nos sociétés.
  • Repositionner la question écologique comme un enjeu aussi social dans certains mouvements et organisations de l’EP.
  • Utiliser le contexte actuel pour mettre en évidence et renforcer les liens entre les luttes sociales et écologiques, notamment à travers le prisme des inégalités.
  • Distinguer les différentes stratégies et courants de pensées en lien avec les questions écologiques et identifier les lignes de tension.
  • Permettre aux travailleurs de l’EP d’avoir une boite à outil (ressources) pour s’approprier le sujet et le relayer vers leurs publics.
  • Nourrir des pratiques et une réflexion dans le secteur de l’Education permanente.


Pour qui était le cycle ? /////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Ce cycle de conférences était destiné à un large public, néanmoins, les travailleurs et travailleuses de l’Education permanente (EP) et du monde socio-culturel
étant des relais vers les publics adultes, étaient en particulier visés. Au final c’est un mix de citoyen.ne.s et travailleurs de l’EP et du socio-culturel qui ont constitué le public.


Pourquoi (re)politiser l’écologie ?



>> Infos chez seb.kennes@rencontredescontinents.be / 02/734.23.24


>> Découvrir la note d’intention complète





Janvier - Juin 2019

décembre 2019 :

novembre 2019 | janvier 2020

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter