Un podcast à soi - "Prendre soin, penser en féministes le monde d’après"


« Être vulnérables ensemble, c’est une force »


Pour panser les crises et notamment celle du Covid-19, qui vient ébranler notre rapport aux (in)certitudes, nous avions envie d’écouter la voix de femmes, soignantes et penseuses. Ce 26 ème podcast à soi de Charlotte Bienaimé "Prendre soin, penser en féministes le monde d’après" nous propose d’écouter leurs témoignages mais aussi leurs réfléxions afin de nous inviter à questionner plus globalement la place du soin dans notre société : soin donné aux femmes, aux soignant.e.s, à nos morts, aux personnes âgées, aux animaux...finalement à l’ensemble du vivant. Une réfléxion sous le prisme du genre qui nous semble primordial de penser afin de faire de nos vulnérabilités, une force pour inventer collectivement d’autres manières de faire et d’être face à ce qui nous arrive. En somme une écoute inspirante et pleine d’espoir à écouter sans hésiter. Bonne écoute !



"La crise du Covid a mis
au-devant de la scène de nombreuses femmes, autrefois invisibles, qui
exercent en grande majorité ces métiers dits « du care », essentiels à
la marche de notre monde. Elles sont aides-soignantes travaillant en
Ehpad, infirmières, aides à domicile, institutrices, caissières,
nounous, agentes d’entretien... Leur travail est habituellement peu
considéré, peu rémunéré, voire dévalorisé.
Au-delà de la célébration
ponctuelle, cet épisode cherche à leur rendre hommage, pour ne pas
oublier leurs histoires et leurs voix aussi vite qu’elles ont été mises
en lumière. Il interroge aussi plus largement la notion de soin : qui
prend soin de qui ? Est-ce que le care n’est pas aussi une question de
classe ? Comment ont été soigné.e.s les habitantes et habitants des
quartiers populaires ?
Et au-delà encore, comment prend-on soin ?
Qu’en est-il du soin que l’on porte aux morts ? Mais aussi au monde
vivant, et aux animaux ? Et pourquoi tout cela nous amène à parler de
vulnérabilité, de pouvoir et d’utopies concrètes ?
Un épisode choral,
où vous pourrez retrouver des voix déjà entendues dans les épisodes
précédents. Il clôture notre troisième saison, et lance des pistes de
réflexions pour le retour d’Un podcast à soi en 2021, après le
congé maternité de Charlotte Bienaimé.


Avec :
- Nadège, aide-soignante dans un Ehpad de l’Est de la France.
- Pascale Molinier, psychologue, autrice de nombreux ouvrages sur l’éthique et le travail du care
- Vinciane Despret, philosophe
- Hanane, féministe, lesbienne, militante des quartiers populaires, membre du collectif Femmes en lutte 93
- Myriam Bahaffou, chercheuse, militante écoféministe
- Emilie Hache, philosophe
- Cy Lecerf Maulpoix, journaliste et militant queer, spécialiste des questions écoqueer.


Textes :
- Monologue du virus, Lundi matin
- Starhawk, « The fifth sacred thing »/ La cinquième chose sacrée (Traduction Juliette Hamon)
- Ursula K. Le Guin, A left-handed commencement address (Traduction Juliette Hamon)
- Donna Haraway, « Manifeste des espèces compagnes »
- Françoise d’Eaubonne, « Les bergères de l’apocalypse »


Musiques :
- Chanson sans peur de Vivir Quintana accompagnée par El Palomar
- La danse des bombes, sur un texte de Louise Michel par la chorale Les chianteuses - Captation : bisounours deter - Mixage : Jean Tevenin


Remerciements :
- Sandra Laugier
- Mathilde Goanec
- No anger
- Juliette Rennes
- Adel Tincelin : retrouvez son texte écrit pour l’épisode en cliquant sur "Télécharger le transcript"
- Sarah Ben


Liens :
- Pascale Molinier, Le travail du care. Édition 2020, La Dispute, « Le genre du monde », Paris, 2020
- Le soucis des autres. Ethiques et politiques du care, Sandra Laugier, Patricia Paperman
- « Touche pas à nos vieux » Cinq concepts pour penser le vieillissement
- Au bonheur des morts, Vinciane Despret
- Réenchanter la mort, Alexa Hagerty
- Le monstre politique, Blog d’Hanane
- Portrait d’Hanane dans Komitid
- Caféministe avec Myriam Bahaffou
- Myriam Bahaffou sur France Inter
- Ce à quoi nous tenons, propositions pour une écologie pragmatique
- Sensibilités climatiques, entre mouvances écoféministes et queer
- Les sociétés matriarcales, Heide Goettner-Abendroth
- Thread de ressources sur le monde féministe d’après



 

du mardi 1er septembre 2020 au mercredi 30 septembre 2020

novembre 2020 :

octobre 2020 | décembre 2020

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter