Actualités du 27 juillet 2017


  • Un groupe de jeunes venant d’horizons différents se sont rassemblés autour d’un projet agroécologique et éducatif. Il cherche à développer une micro-ferme de production maraîchère à Grupont (Tellin).


    L’idée est de s’essayer ensemble à la culture de la terre dans un esprit de partage des savoir-faire. Pour partager le lieu et le projet, les Jardins du Moulin accueillent une série d’événements - rendez-vous là-bas !


     



    Toutes les infos sur les événements et le projet se trouvent sur le site :
    www.lesjardinsdumoulin.be 



  • On recherche des volontaires RDC !



     



    Nouvelle initiative, portée conjointement par Quinoa asbl, FIAN Belgique, le MAP, le réseau des GaSAP, RdC, ... : les Brigades d’Actions Paysannes » (BAP) est un réseau d’appui à l’agriculture paysanne et au mouvement pour la souveraineté alimentaire.



    On recherche des coordinatrices/teurs !
    Ne soyez pas effrayés, c’est juste un pas en + dans le soutien à l’agriculture paysanne





    Les Brigades d’Actions Paysannes (BAP) recherchent des bénévoles pour assurer la coordination de temps en temps lors des chantiers qui sont mis en place dans des fermes en Belgique.

    • Les chantiers ont lieu toute l’année en Belgique dans des fermes d’agriculture paysanne.
    • Vous pouvez coordonner 1 seul chantier par an...ou 137 si vous êtes vraiment motivé ! Mais un seul suffit.
    • Votre engagement est donc tout à fait libre et non déterminé par un timing. Ça dépend donc de votre agenda



    Initiés à l’appel d’agricultrices et agriculteurs via le site des BAP, les chantiers durent 1 journée ou plus et sont encadrés par un coordinatrice.teur qui est disponible à la date proposée par la ferme…autrement dit peut-être vous !





    La coordination d’un chantier recouvre :



    • la communication entre les paysans et les brigadistes



    • la préparation, l’évaluation et le suivi du chantier



    • la coordination logistique du chantier (co-supervision tranquille du chantier avec les paysannes et paysans, gestion des outils, etc.)



    • la gestion opérationnelle de l’accueil (déplacement, intendance, etc.)



    Aucune qualification n’est requise pour s’engager comme coordinateur de Brigades mais :



    • des compétences dans la communication, la médiation et la gestion de groupe sont des atouts.



    • une expérience dans le domaine du travail de la terre et de l’écoconstruction est un atout !



    Plus d’infos ?


    - cedric@rencontredescontinents.be


    - seb.kennes@rencontredescontinents.be



    Pour en savoir plus sur les BAP, toutes les infos sont ci-dessous ou le site :



    www.brigadesactionspaysannes.be



     



    Les BAP, Kesako ?



    Constitué de citoyen-nes de divers horizons souhaitant agir en vue de défendre leur droit à l’alimentation, de développer l’agroécologie, de défendre l’agriculture paysanne et de promouvoir la transition, les BAP veulent contribuer à l’avènement d’un modèle agricole fondé sur les principes de la souveraineté alimentaire.



    Le concept de “Brigades” fait référence aux Brigades internationales créées en 1936 pour lutter contre le fascisme en Espagne. Se baptiser “Brigades”, c’est dévoiler que la menace qui pèse sur l’agriculture paysanne n’est pas un enjeu technique, mais bel et bien un enjeu politique !



    Depuis plusieurs décennies, l’agriculture paysanne subit des attaques tant de la sphère publique que de la sphère privée. Faute d’une politique agricole juste et ambitieuse et sous la pression des multinationales de l’agroalimentaire, 41 fermes disparaissent chaque semaine en Belgique et ce sont bien sûr des emplois qui disparaissent aussi en amont et en aval de la production, mais aussi le droit à l’alimentation, à la santé et à l’environnement qui est touché et tout le tissu rural qui est affaibli dans ses volets culturel, social et socio-économique…



    Que font les Brigades ?



    Les brigadistes se mobilisent pour mener des actions de deux types :



    • les chantiers, destinés à soutenir concrètement des fermes alternatives en milieu rural et urbain : installer une serre, écoconstruction, défricher une terre, couper le foin, récolter, installer des bacs potagers…



    • Les mobilisations pour soutenir politiquement l’agriculture paysanne, la transition et la souveraineté alimentaire en contribuant ponctuellement à des initiatives d’interpellation, de plaidoyer et de résistance en lien avec des ONG, asbl et des collectifs autonomes : blocage organisé par des agriculteurs et agricultrices, action de fauchage OGM…



    Comment cela s’organise ?



    Les appels à chantiers et mobilisation passeront par www.brigadesactionspaysannes.be



    Au-delà des chantiers et mobilisations, les brigades, c’est aussi un réseau de citoyen-nes motivés qui ont l’occasion de se rencontrer régulièrement lors de moments conviviaux et de journées d’ateliers et de formations ! Les Brigades d’actions paysannes, encore un truc en plus ? Oui et non, car la nécessité de créer des liens humains entre paysan-nes et le reste des citoyen-nes est vitale !



     


  •  



    La Fondation James Beard a décerné l’Oscar de l’alimentation au professeur de droit à l’Université catholique de Louvain (UCL) Olivier De Schutter, indique l’université dans un communiqué vendredi. Celui qui a été rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation entre 2008 et 2014 recevra son prix le 23 octobre prochain à New York. Il sera ainsi le premier étranger à être couronné par la fondation américaine, qui promeut l’alimentation durable.


    "Réchauffement climatique, l’obésité, la lutte contre la pauvreté"


    Olivier De Schutter est récompensé pour sa démarche lancée, avec Michael Pollan, Mark Bittman et Ricardo Salvador, depuis 2014 aux Etats-Unis en faveur d’une politique alimentaire dans le pays. Ce mouvement très large, qui inclut différents types d’organisations et d’acteurs sociaux, vise à apporter plus de cohérence à la politique alimentaire, "de la fourche à l’assiette". "L’alimentation est en fait un incroyable levier de mobilisation sociale à partir duquel on peut aborder de nombreuses autres problématiques, telles que le réchauffement climatique, l’obésité, la lutte contre la pauvreté, les droits des travailleurs agricoles...", explique Olivier De Schutter. Celui-ci s’est dit "très honoré" de recevoir une telle récompense.


    "Ce prix constitue une reconnaissance de la contribution qu’il a apportée à travers son rôle en tant que rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation, et à présent comme co-président du panel international d’experts sur les systèmes alimentaires durables (Ipes-Food)", souligne quant à elle l’UCL.

    Avec Carlo Petrini, fondateur de Slow Food


    L’Ipes-Food est à l’alimentation ce que le Giec est au climat. Coordonné par l’UCL, ce groupe d’experts sur l’alimentation fournit des rapports réguliers aux décideurs politiques afin de les inciter à réformer les systèmes alimentaires sur base des meilleures données scientifiques disponibles.


    De la même manière que ce qui a été impulsé aux Etats-Unis, l’Ipes-Food promeut, depuis le début 2016, l’idée d’une politique alimentaire de l’Union européenne, "qui doterait d’un ’chapeau’ commun la politique agricole commune, mais aussi les politiques européennes en matière de santé et d’environnement, de commerce et d’investissement, ou d’emploi et d’alimentation", précise l’UCL.


    Avec d’autres comme Carlo Petrini, fondateur de Slow Food, Olivier De Schutter défend l’idée que ces politiques devraient être davantage coordonnées "afin que les systèmes alimentaires de l’Union européenne contribuent au bien-être de la population comme à la santé des sols, plutôt que simplement à l’augmentation de la production".


     


    Source : Article "Le professeur de l’UCL Olivier De Schutter reçoit l’Oscar de l’alimentation", RTBF, https://www.rtbf.be/info/societe/detail_le-professeur-de-l-ucl-olivier-de-schutter-recoit-l-oscar-de-l-alimentation?id=9642221


  • Envie de nature, de plein air ou de mettre les mains dans la terre ? Venez découvrir la MVB et la nature de Neerpede ! Vous pouvez participer à des activités du champ-à-mailles prévues pendant l’été, venir acheter vos légumes en direct chez des producteurs ou encore devenir volontaire chez un maraîcher ou au potager ! 


     



     


     


      Le programme des ateliers de l’été



    Toutes les infos sont sur le site de la MVB : Atelier Familles "Fleurs à gogo", Atelier cueillette gourmande fleurs et fruits rouges, ...


     


    Des légumes en vente directe tout l’été !



    Tous les samedis de l’été, retrouvez les maraîchers de l’espace-test agricole et leurs délicieux légumes :
    De 10h à 12h au Vogelzang (rue du chant d’oiseau - à côté du terrain de foot)
    De 12h à 14h chez Fruit-Time (rue du pommier n°465)


     


    Devenir volontaire chez un maraîcher



    Envie de mettre les mains dans la terre et d’en apprendre plus sur les techniques de cultures agro-écologiques à Bruxelles ?


    Deviens volontaire régulier chez un maraîcher !


    Chez les producteurs de l’Espace-test agricole "Graines de Paysans" :


    Vidéo de présentation


    Contact : graines@haricots.be


    Au ChAM


    Présentation


    Contact : chamcollectif@gmail.com


     


    Tu désires travailler la terre ?


    Deviens volontaire au Champ-à-mailles !!!


     IMG_9173.JPG


     


    Le Champ-à-mailles ? C’est le potager de la Maison verte et bleue !


     


    Ce jardin est un outil productif et pédagogique où cohabitent la biodiversité sauvage et la biodiversité cultivée. Il permet d’expérimenter, valoriser et illustrer concrètement l’ensemble de la filière alimentaire durable :


    • production agroécologique de légumes et petits fruits sur petite surface en milieu péri-urbain avec un maraîcher, des volontaires et une éco-pédagogue.


    • sensibilisation et changement de comportements à travers des animations et des ateliers divers


    • transformation sur place ou via la cuisine Taqui


    • consommation et distribution locales via un Gasap


     


    Il a été créé avec des volontaires qui participent à sa gestion, accompagnés par un maraîcher et une écopédagogue.


     


    Chantiers hebdomadaires tous les mardi de 9h30-16h30 et vendredi de 9h30-18h30.


     


    Adresse : Rue de Neerpede, à côté du 874 à 1070 Anderlecht


     


     


    Toutes les infos sur www.maisonverteetbleue.be


     


     


  • Envie de partagez un projet et d’inspirez votre quartier ?
     



    Bruxelles Environnement soutient les initiatives durables portées par des collectifs de citoyens. Les projets sélectionnés dans le cadre de cet appel « Inspirons le quartier » peuvent bénéficier d’un accompagnement et d’un soutien financier jusqu’à 15 000 euros.


    Chaque année, les collectifs de citoyens sont invités à proposer le projet durable qu’ils souhaitent développer dans leur quartier, sur des thèmes aussi diversifiés que l’alimentation durable (dont les potagers collectifs), les quartiers verts, la consommation sans déchets ou les composts collectifs. Une dynamique qui vise à améliorer la qualité de vie d’un quartier en mutualisant les compétences de chacun. Ces actions portées par les Bruxellois contribuent à préserver l’environnement et la santé des habitants, ils suscitent plus de convivialité tout en répondant à des objectifs durables.


    L’appel s’adresse à des groupes de citoyens, voisins, connaissances, amis, habitants d’un même immeuble, d’une rue ou d’un quartier… qui souhaitent développer collectivement un projet. Le groupe pilote du projet doit être composé de minimum 5 personnes, et fonctionner selon un processus participatif. Il s’adresse également aux associations de fait et à certains types d’ASBL (les ASBL de bénévoles, composées de citoyens du projet concerné). 


    Votre projet doit être déposé avant le 1er octobre 2017 à minuit.


    Regardez la vidéo par ici :




    Toutes les informations sont sur le site de Bruxelles Environnement.



    Vous avez des questions ? 
    => ecocons@environnement.brussels


     


  •  

    STAGE : ALIMENTATION HUMAINE & ÉTHIQUE ANIMALE

     

     
     


    Terre & Conscience propose, des 24 au 28 juillet prochains un stage résidentiel dans un lieu d’élevage situé dans la région des Hautes Fagnes sur les thèmes de l’alimentation humaine et de l’éthique animale. Ce stage en présence d’un troupeau de bovins rustiques et de chevaux permettra de s’initier à la Communication Intuitive® avec les animaux, de se former à la cuisine éthique et d’être accompagné par 3 formatrices dans une réflexion personnelle et collective autour d’une alimentation consciente. 
     


    Les formatrices : 


    Anna Evans est docteure vétérinaire et riche d’une expérience professionnelle variée (santé, thérapie comportementale, éthique) qu’elle a structuré en une méthode de Communication Intuitive® qu’elle transmet pour accompagner les prises de conscience de la réalité de l’intelligence animale.


    Aline Wauters est animatrice et formatrice à la Maison du Développement Durable de Louvain-la-Neuve. Aline s’intéresse à tous ces contre-courants dans les domaines qui préfigurent un changement de paradigme et propose des ateliers permettant à toutes nos intelligences d’être présentes en sollicitant notre corps, nos sens, nos émotions et notre imaginaire pour creuser de nouveaux sillons.


    Mélanie Vanacker & Nicolas Bauwens, membres actifs du collectif Rencontre des Continents à Bruxelles


    Mon parcours de praticienne m’a conduite hors des sentiers battus de la science dont j’ai été nourrie vers une démarche expérientielle, que j’ai voulu réconcilier avec la compréhension intellectuelle. En s’appuyant sur ces outils, je sais que nous pouvons redonner à l’être sensible une parole qui lui rend sa dignité, que nous pouvons vivre dans la profonde sécurité de se sentir reliés aux autres formes de vie, et qu’il est à notre portée d’orienter sur cette base nos actes sur terre vers une action qui a du sens”. Anna Evans


    Public cible : 


    Tout public en réflexion sur son alimentation quotidienne quelle que soit sa motivation (santé, environnement, éthique ou gastronomique) mais aussi tout ceux qui travaillent dans la filière “viande” et qui veulent prendre un temps en confiance et en conscience sur le comment de la relation à l’animal. But : Amener les participant-e-s à une pratique alimentaire éthique, notamment en ce qui concerne la relation à l’animal


    Objectifs :

    • S’initier à la Communication Intuitive ® avec les animaux ;
    • Donner des alternatives pratiques à la consommation d’animaux et si l’on en mange, élaborer le sens donné à cet acte ; 
    • Donner les bases théoriques d’une alimentation saine ;
    • Informer sur les conséquences de nos choix alimentaires (environnement, santé, économie et filières de production) ;
    • Dialogue avec le producteur « offrant la chair de ses bêtes à ses semblables » ;
    • Expérimenter la conscience de l’animal consommé ;
    • Expérimenter des recettes de cuisine saine et les partager (convivialité, partage, soutien) ;
    • Ouvrir un espace de dialogue sur les ressentis, craintes, aspirations et partage d’expériences



    Lieu : au domaine de Rurhof dans les Hautes Fagnes, en présence d’un troupeau de bovins rustiques et de chevaux. Adresse : Domaine Rurhof, Am Rurbusch 4750 Bütgenbach Belgique



    Prix : 600 € (tarif solidaire)/ 500 € (tarif normal) / 345 € (étudiant/précaire) : formations, logement et repas inclus.


    Inscriptions et informations : info@terreetconscience.be
     


    Date limite des inscriptions et du payement : le 9 juillet 2017. Les inscriptions (15 places maximum) seront validées par ordre chronologique de payement et seront confirmées par mail.


    Pour valider votre inscription, merci d’envoyer un mail à info@terreetconscience.be et faire le virement à : Terre & Conscience asbl, rue Rivelaine 42 boite 10, 1428 Braine l’Alleud - Banque : BE54 3631 6097 7297 BIC : BBRUBEBB (Communication : votre nom +stage résidentiel)


     


    Plus d’infos : http://www.terreetconscience.be


     

juillet 2017 :

juin 2017 | août 2017

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter