Actualités du 17 novembre 2018


  • Beaucoup à faire !! Les mails, les anims, préparer les events, les formations, les réunions, les différents chantiers en cours...

    Et Étant une petite équipe de 7 permanents et souhaitant répondre au mieux aux demandes que l’on nous adresse, voici les 5 étapes à suivre :
     

    1. Remplir le formulaire suivant : cliquez ici ! Plus votre demande est claire, plus il sera facile pour nous d’y répondre !
       
    2. Anticiper au minimum 2 mois avant le jour de la réalisation de votre demande, peu importe sa nature (animation, formation, accompagnement, event, intervention...)
       
    3. Votre demande sera discutée en équipe avant d’être validée. Nous réalisons des réunions d’équipe le mardi matin tous les 15 jours, d’où l’importance d’anticiper.
       
    4. Une fois votre demande validée (ou pas), nous reviendrons vers vous pour vous prévenir et co-construire la collaboration.
       
    5. Pas de one-shot en animation. Nous privilégions les processus longs, au minimum 3 interventions.
    6.  
    7.  Nous travaillons essentiellement avec le public adultes mais nous pouvons vous recommander Le Palais Vert si vous voulez réalisez un projet en alimentation avec des enfants.


    Et si vous désirez simplement obtenir une information ou des renseignements...

    • contactez nous directement à notre bureau par téléphone 02/734.23.24
       
    • ou passez nous voir dans nos bureaux de la "Maison de la Paix" - au 35 rue van elwijck - 1050 Ixelles  !


    Merci d’avance et au plaisir de collaborer ensemble !



    Olivia, Sébastien, Cédric, Louise, Margot, Daniele Alice.


  • CosyFood est un projet issu de l’appel à projet Co-Create 2015 financé
    par Innoviris. Les partenaires sont le Réseau des GASAP, la Ruche qui
    dit oui ! de Forest, la coopérative de magasin bio Färm et l’IGEAT
    (l’institut de Gestion de l’Environnement et de l’Aménagement du
    Territoire) de l’ULB.



    Arrivant au terme de près de 3 années de recherche sur la durabilité
    des systèmes alimentaires alternatifs, le projet CosyFood est fier et
    ravi de vous convier à cette après-midi et début de soirée pour partager
    le fruit de ses recherches et poursuivre les échanges sur cette
    question autour de laquelle on pourrait encore dire tellement de choses !



    Plus d’infos :


    Programme :


    13h30 – Accueil


    14h00 – Présentation des résultats


    15h30 – Workshop 1 : ACV
    Workshop 2 : PCI


    17h00 – Pause


    17h30 – Ateliers en parallèle : la grille de la Ruche, le SPG des Gasap, les chartes de Färm


    18h30 – Conférence d’Olivier De Schutter


    19h30 – Drink, Discussion & Networking


  • Le 28 septembre dernier, le Conseil des droits de l’Homme des Nations-Unies a adopté à une large majorité (33 votes pour, 11 abstentions, 3 votes contre) le texte de la Déclaration des droits des paysans et des autres personnes travaillant en milieu rural. Il s’agit d’une étape cruciale qui vient consacrer plus de 17 ans de mobilisation du mouvement paysan international La Via Campesina.



    Rencontre des Continents a soutenu cette initiative !



     


    Cette victoire du mouvement paysan a toutefois été ternie par un vote
    d’abstention de la Belgique et de 6 autres Etats européens, ainsi que
    par les votes votes négatifs de l’Angleterre, la Hongrie et l’Australie
    (voir liste ci-dessous). Alors que notre pays s’était déjà illustré il y
    a quelques jours en rejetant le projet de déclaration commune sur le
    climat, notre gouvernent remet le couvert en tournant le dos à ce
    nouveau texte historique pour l’agriculture durable.


    Les acquis de la Déclaration


    Le Conseil des droits de l’Homme avait reconnu la nécessité de
    renforcer les droits des paysans et avait créé un groupe de travail
    chargé d’élaborer un projet de Déclaration dès 2012. Les communautés
    paysannes sont en effet les plus touchées par la faim et font face à des
    violations systématiques de leurs droits fondamentaux, tels que : les
    accaparements des terres et des ressources naturelles, la biopiraterie,
    la criminalisation des leaders paysans, le travail forcé dans les
    grandes plantations industrielles, etc.


    En protégeant les droits de celles et ceux qui produisent notre
    nourriture tout en protégeant les ressources naturelles, la Déclaration
    participe aux réponses à apporter aux grandes crises actuelles :
    pauvreté rurale et insécurité alimentaire, changements climatiques,
    dégradation des ressources naturelles et effondrement de la
    biodiversité, etc.


    Concrètement, la Déclaration rassemble et explicite les droits des
    paysans et autres personnes travaillant dans les zones rurales, tels que
    les droits à la terre, aux semences, à l’eau, à la sécurité sociale, à
    la santé, au logement, à l’éducation, à un revenu décent, au
    développement, à la participation, à la justice, etc.


    Une position à contre-courant


    La position de la Belgique et des Etats européens est d’autant plus
    incompréhensible que plusieurs institutions européennes, dont le Conseil
    Economique et Social Européen et le Parlement Européen, ont appelé
    explicitement, encore en 2018, les Etats membres à voter pour les droits
    des paysans à l’ONU. En Belgique, les ministres régionaux de
    l’agriculture (Joke Schfuvliene et René Collin) ont eux aussi appelé le
    Ministre des Affaires Etrangères à adopter la Déclaration onusienne.
    Sans évoquer le soutien massif de la société civile belge (plus de 60
    syndicats et organisations de la société civile belge) et des citoyens
    européens (une pétition rassemblait à l’heure du vote plus de 71.000
    signatures). Le refus de protéger les droits des paysans isole donc la
    Belgique dans une position de déni face à la réalité subie par les
    paysans belges et du monde entier aujourd’hui.


    Contact presse :


    Florence Kroff : florence@fian.be - 0475 84 56 24


    Plus d’infos ?


    https://www.fian.be/Victoire-historique-pour-les-droits-des-paysan-ne-s-La-Belgique-et-l-Europe



  • C’est parti !

    La campagne Tam Tam est de retour pour une saison 2 qui s’annonce explosive ! Tam Tam et Hart Boven Hard s’allient pour mener une campagne nationale commune. L’objectif : mettre l’article 23 de la Constitution au centre des accords de majorité, des programmes des partis pour les prochaines élections et d’en faire le critère sur lequel sera jugée l’action des actuels et futurs gouvernements...


    Prochain thème de campagne : Le Climat !


    https://www.campagnetamtam.be/fr-accueil



     


    Après les communales : la Campagne TAM TAM en appelle à l’article 23 de la Constitution


    Après les élections communales de ce 14 octobre et la fièvre des coalitions locales, la Campagne TAM TAM, portée par les acteurs clefs du mouvement social belge du Nord et du Sud du pays, a lancé ce mardi 23 octobre un appel aux partis politiques et aux nouveaux bourgmestres.


    Vous ferez bien campagne avec nous ?!


    Plus d’infos ?

    Campagne Article 23
    Tam Tam & Hart Boven Hard
    (FR) Brieuc Wathelet wathelet.brieuc@gmail.com
    (NL) Arno Kempynck arno.kempynck@gmail.com


     


  •  


    Texte issus de la plateforme de crownfounding :https://www.miimosa.com/be/projets/pour-de-la-viande-halal-bio-et-ethique


    "Aidez Green Halal à développer son projet de viande Bio, Halal avec pour finalité la création d’un atelier de découpe à Bruxelles !

    Le projet

    Qui sommes-nous ?


    Nous ? Des consomm’acteurs soucieux de savoir quelle viande Halal ils ont dans leur assiette…..


    Au départ, nous n’étions pas satisfaits de la qualité des viandes Halal que nous avions dans notre assiette….et nous avons donc décidé de mettre en place un groupe d’achats en direct de petits producteurs locaux belges et ce en toute transparence. Notre but : consommons moins, consommons mieux !.....Après un an de recherche pour la mise en place de ce projet et 6 mois de végétarisme : Green Halal est né en 2010.


    • Notre engagement



     


    Green Halal s’engage passionnément depuis 2010 à redonner du sens au mot   " Halal ". Nous souhaitons avoir un impact significatif et durable auprès des consommateurs du Halal dans le domaine de la consommation raisonnée de viande de qualité en les accompagnant à réduire leur consommation de viande au seuil recommandé par l’OMS, à savoir moins de 500 grammes par semaine et par personne. C’est aussi une façon de réduire notre empreinte écologique au travers de l’axe de la consommation de viande.


    Green Halal souhaite retisser les liens entre la consommation de viande et le caractère sacré de la vie par la proximité entre les éleveurs et les consommateurs, et en même temps par la proximité et la transparence avec les professionnels du secteur de la filière viande. La consommation de viande ne doit pas être un acte anodin du quotidien mais une consommation consciente empreinte d’éthique et de sacralité !

    • Le bien-être animal, l’une de nos priorités


    Ce qui nous tracassait et tracasse encore le plus outre la qualité de la viande, c’est le bien-être animal et un accompagnement de l’animal vers une mort la plus digne que possible.


    C’est pourquoi nous avons mis au point avec la collaboration d’un éminent professeur de recherche en aromathérapie, le professeur Zhiri, deux soins « MEATHIK » à base d’huiles essentielles :

    • Un spray déstressant et assainissant à vaporiser dans la bétaillère lors du transport des animaux
    • Une huile de massage à appliquer sur le dos de l’animal avant son chargement pour le transport et à son déchargement à l’abattoir



    Nous avons pu ainsi tester avec succès deux soins permettant de déstresser les ovins :

    • Une solution phyto-homéopathique à base de Tilleul, Valériane et Passiflore
    • Et les deux soins aromathérapiques « MEATHIK » à base d’huiles essentielles


    Et souhaiterions tester ce genre de soin sur les bovins mais aussi sur les volailles dans un futur proche.

    • Nos exigences


    La mise en place d’une filière satisfaisant à nos exigences a été longue à mettre en place et avec de la patience et de la persévérance, nous y sommes tout de même arriver !


    Quelles sont nos exigences ?

    • Un petit éleveur local Bio ou en agriculture raisonnée, qui travaille avec passion et éthique
    • Une distance de moins de 150 km entre la ferme et l’abattoir afin de minimiser le stress lié au transport
    • Un abattoir employant des sacrificateurs habilités compétents et aux infrastructures adaptées au rituel Halal
    • Un abattoir nous permettant de personnaliser les sacrifices des animaux afin qu’ils ne soient pas mis dans la chaîne d’abattage mais bien en dehors de heures de pointe, très souvent les premiers très tôt au matin ou plus rarement en fin de journée. Ainsi ils ne sont pas soumis au stress de leurs congénères (par les vocalises des animaux, l’odeur et la vue du sang, les bruits).
    • Un atelier de découpe BIO à proximité de l’abattoir


    • Les races rustiques ?


    L’une des nos exigences en terme d’élevage c’est de proposer des races rustiques. Pourquoi ? Parce que ce sont les races qui s’adaptent le mieux à notre environnement et qui n’ont pas subi de croisements génétiques afin d’augmenter le rendement viandeux. 


    Aussi, pour des questions d’éthiques (séparation mère/petit) et afin de contrer la logique industrielle de consommation laitière, nous ne proposerons jamais des veaux (càd de moins de 8 mois), ni d’agneaux de lait (càd de moins de 3 mois). 


    Aujourd’hui nous pouvons vous proposer les races rustiques suivantes :

    1. Le Roux Ardennais et lNoir du Velay pour la race ovine
    2. Le Limousin et le Salers pour la race bovine
    3. Les poulets fermiers à croissance lente de label « élevés sur herbe » pour la volaille


    • Nos partenaires ?


    Nombreuses sont les demandes de partenariats avec les professionnels du secteur de la restauration. 


    Ainsi, le restaurant bruxellois Bio Halal "Horia Eatery", est le premier restaurant à nous avoir rejoint dans cette grande aventure et se fournit partiellement chez nous lors de chaque action que nous proposons.


    • Où en sommes-nous aujourd’hui ?


    Depuis Janvier 2018, nous avons débuté la phase "Test" de livraison en points relais en région bruxelloise. Nous organisons de manière mensuelle des actions de vente de viande Bio ou en agriculture raisonnée, en alternance, dans différents points relais partenaires en région bruxelloise :

    • Bees Coop à Schaerbeek 
    • Au Rayon bio à Jette ....​​​​​


    ......Bientôt, Belgomarket à Ixelles, et Farm à Woluwé




    Cette phase test nous permet de vérifier à grande échelle la viabilité du projet, qui est sur de bonnes voies. En effet, depuis son lancement en janvier 2018, nous sommes passés :

    • de 1200 abonnés à notre page facebook à plus de 3800 abonnés
    • et de 800 inscrits à notre Newsletter à plus de 1250 inscrits.


    …Merci !


    Pour vous, consomm’Acteurs qui souhaitez vous fournir en viandes Halal, éthiques, saines, Bio ou d’agriculture raisonnée et de qualité, et afin de vous permettre de bénéficier d’une gamme encore plus large de produits (saucisses, charcuteries, préparations etc…), nous avons pensé à la création d’un atelier de découpe viande Halal, local, Bio et éthique avec Vous !


    Cet atelier pourrait être implanté dans la future zone Be Here à Tours et Taxis dès Janvier 2019. Notre dossier de candidature a été introduit.



    Cet atelier sera ouvert à tout éleveur BIO ou en agriculture raisonnée s’inscrivant dans une démarche éthique, respectueuse de l’environnement et du bien-être animal. Nous souhaitons proposés des produits goûteux mais aussi à valeur nutritionnelle et sanitaire élevée.


     

    A quoi va servir la collecte ?


     


    Cette collecte nous servira ainsi à préparer dans les meilleures conditions la création de notre premier atelier de découpe en constituant un investissement de départ essentiel.



     ...voire même 1 000 000 euros pour l’acquisition d’un abattoir éthique qui permettra l’accompagnement des animaux vers une mort plus digne !



    Nous avons besoin de vous et lançons cet appel à l’épargne solidaire et éthique.


    Utilisez votre pouvoir de Consomm’Acteur pour faire bouger les choses et éveiller les consciences ....


    Investissez dans un projet durable alliant l’éthique, l’environnement, l’alimentation saine, la citoyenneté, et la solidarité.


    Nous n’avons rien contre le fait de dépasser…et de loin !…l’objectif de notre collecte. Nous pourrions alors :


    - Financer l’achat d’autres équipements (camionnette frigo, chambres froides pour d’autres points relais, sacs isothermes personnalisés GH, etc…)


    - Augmenter la fréquence des distributions et diversifier plus rapidement la gamme de produits


    C’est ça, en fin de compte l’objectif de tout ce travail !

    Nous remercions sincèrement tous les contributeurs qui participeront à cette campagne et qui permettront de faire de notre rêve votre réalité ! "

    En vidéo : https://youtu.be/7bsOqvCwZzU

    "


  • Un Forum pour faire collectif 


    Que fait RdC ? Qui sont ses membres ? Quels projets, tensions, sont d’actualité ?



    A l’instar de l’Agora en Grèce antique, le Forum était chez les romains le centre névralgique de la cité, la place publique d’échanges en tous genres.


    Et ben RdC va copier sur les romains. Chez eux, c’était le centre névralgique de la cité, la place publique d’échanges en tous genres. Bref… the place to be. Le samedi 17 novembre à partir de 13h30, RdC organise sa place publique to be à La Serre pour que l’on puisse se rassembler, découvrir, échanger, réfléchir, manger, se connaître, questionner, se bouger, célébrer…


    Parce que Rencontre des Continents veut continuer à être un lieu d’accueil, et de participation, et surtout, un lieu d’éducation et d’apprentissages, le FORUM veut rassembler toutes les personnes, qu’elles soient de très près ou de très loin en lien avec l’asbl, pour qu’elles puissent s’y connecter, et y contribuer à son niveau.


    Vous l’aurez compris, TOUT LE MONDE EST INVITÉ !!




     :: :: :: :: :: : L’esprit de cette journée  :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::



    A la fois légère mais intense. Rigolote mais sérieuse. Pas théorique, mais qui donne à penser. Qui fait appel à la tête, mais aussi dans au corps et aux émotions. Qui fait collaborer nos intelligences. Qui sera systémique, mais pas trop (hein, quoi ?!).


    Bref, un samedi après-midi réussi ! Aussi bien qu’un goûter chez mamie.



     :: :: :: :: :: : Plus précisément  :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::

     


    • Un moment pour se rencontrer et tisser du lien


    • un espace pour discuter de RdC et mieux connaître son identité et ses pratiques


    • Une pause syndicale, at least !


    • Un instant de mise en mouvement collective.


    • Des ateliers thématiques pour examiner quelques questions qui nous taraudent.


    • Un repas convivial, plein de gratitude envers ceux qui l’ont préparé.


    • Une petite fête...
       


     :: :: :: :: :: : INFOS PRATIQUES  :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::

     


    Où ça ? A La Serre, 171 rue Grey, 1050 Ixelles.


    Quand ça ? Samedi 17 novembre, à partir de 13h30 jusqu’à pas d’heure !


    Qui ça ? Toi, moi, lui, elle, eux…


    Inscriptions indispensable svp max pour le 16/11 ! Merci !


    Via le lien suivant : framadate.org/5JRD81mTRviaPWqq

    Infos et contact : louise@rencontredescontinents.be


    DEMANDEZ LE PROGRAMME ! 
     


    13h30


    On vous accueil


    14h


    On tisse des liens avec des ficelles


    On débat en se mouvant sur nos fondements et notre identité


    On s’entrecroise à la manière de Johanna Macy


    16h00


    Pause syndicale !


    16h30


    On fais chauffer nos têtes en mode


    pro-action-café sur 5 gros chantiers continentistes d’aujourd’hui


    18h30


    On vit le collectif en mouvement


    19h30


    Apéro et atelier cuisine (ben oui !)


    20h30


    On mange, pardi !!


    22h00


    On divague, on boit de la bière locale et engagée, on refait encore une fois le monde avant qu’il ne s’effondre, on chante, on danse, on célèbre ou bien ???



     



     


     


     


     


  • Le 17 novembre dernier, c’était le premier Grand Forum Annuel de Rencontre des Continents.


    Retour sur une journée riche en rencontres, en tissages de liens, en questionnements et en mouvements…



    Pour les VolonTerres et l’équipe de RdC, le pari est réussi ! Nous célébrons donc cette journée à notre image : lieu d’accueil, de participation, et surtout d’éducation et d’apprentissage. Le FORUM a permis de rassembler toutes les personnes, qu’elles soient de très près ou de très loin en lien avec l’asbl, pour qu’elles puissent s’y connecter, et y contribuer à leur niveau.


    Nous nous réjouissons de la venue de plus de 50 personnes à cette journée à la fois légère mais intense. Rigolote mais sérieuse. Pas théorique, mais qui nous a donné à penser. Qui a fait appel à la tête, mais aussi au corps et aux émotions. Qui a fait collaborer nos intelligences. Qui était systémique, mais pas trop (hé oui, on vous l’avait dit !).



    Quelle joie de s’entrecroiser ; de se poser des questions brûlantes et existentielles ; de laisser la place à nos ressentis, à nos mouvements et à nos voix ; et de finir en cuisine (obligé !) et en festin autour d’une magnifique tablée de continetistes d’aujourd’hui et de toujours.

    Merci chacune, merci toutes, merci l’être étrange qu’est Rencontre des Continents !
    Merci les céleris raves, les petites chenilles trouvées dans les salades, merci La Serre qui nous a accueilli, merci la fabuleuse équipe d’organisation de la journée, merci le beau soleil que nous n’avons qu’aperçu et le chant des oiseaux des campagnes que nous avons entonné ensemble … !


     


Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter