Actualités du 17 octobre 2019


  • Formation Good Food


    A l’initiative de Bruxelles Environnement, coordonnée par Rencontre des Continents, en partenariat avec de nombreux parternaires du secteur professionnel de l’alimentation durable !


    "Hêtre - Découverte du secteur 


    professionel de l’Alimentation Durable à Bruxelles"


    Prochaines séances d’infos les 18 et 19 septembre 2019 !!!


    Prochain cycle en octobre et novembre 2019 !
     


    Inscrivez-vous ici  http://urlz.fr/6XZW pour être tenu informé.e.s des futures séances d’infos et des prochaines inscriptions pour l’année 2019 !




    Pour y participer, venez nous rencontrer lors d’une des séances d’info (séance obligatoire avant inscription) :


    Pour les cycles 2019, inscrivez-vous ici  http://urlz.fr/6XZW pour être tenu informé des futures séances d’infos et des prochaines inscriptions de l’année 2019 !


    Dates indicatives :


    Séances d’informations  : 


    -> Le mercredi 18 septembre 2019, de 14h à 16h à la Maison de la Paix


    -> Le jeudi 19 septembre 2019, de 10h à 12h à la Maison de la Paix


    La présence à une séance d’information préalable est nécessaire avant de pouvoir s’inscrire !



    Séances des cycles : octobre/novembre 2019 et mai/juin 2020


    -> 8 séances en journée (à titre purement indicatif, susceptible d’être modifié - mercredi et jeudi de 10h à 16h : du 16 octobre au 7 novembre 2019) 


    -> 8 séances en horaire décalé (à titre purement indicatif, une soirée en semaine et un samedi matin : en mai et juin 2020) 


     

    Anciens cycles :

    - en mai et juin 2018 = clotûré ! voir les retours des participant.e.s ici : http://rencontredescontinents.be/Retour-sur-la-formation-Decouverte-du-secteur-de-professionnel-l-AD.html

    « Le collectif, l’échange, la systémique… m’ont apportés plus en 8 journées qu’en 15 ans d’expérience professionnelle (dans un secteur très compétitif). Je ne vois plus seulement les freins – ils restent certes – mais les possibles prennent l’avantage ! Mon projet n’est plus « que » professionnel, c’est celui d’une vie, ensemble, autour d’une assiette et plein d’autres choses ;)) Merci RdC ! »

    - en octobre et novembre 2018 (en horaire décalé) = clotûré ! voir les retours des participant.e.s ici : http://rencontredescontinents.be/Retour-sur-la-formation-Hetre-Decouverte-du-secteur-professionnel-de-l-AD.html


    "La formation est un véritable moteur pour oser rêver et concrétiser son projet. Elle est source d’inspiration quant au sens donné à son travail, à son projet citoyens, à son projet professionnel. En 8 séances, j’ai l’impression d’avoir véritablement mûri sur mes envies et mon rêve d’un autre monde, d’un autre métier porteur de sens et de cohérence. Merci !" ...


     



    Des questions sur la formation "Découverte du secteur de l’alimentation durable" ? 




     



     



    Alice NORMAND
    Formations - Projets - Communication
    E-mail : alice@rencontredescontinents.be
    Tél : +32(0)2.734.23.24
    Adresse : Rue Van Elewyck, 35 - 1050 Bruxelles

     


    Pour plus d’informations sur les précédents cycles et des témoignages d’ancien.ne.s participant.e.s, rendez-vous par ici => http://rencontredescontinents.be/Formation-Decouverte-du-secteur-de-l-Alimentation-Durable-130.html

  • Formation Good Food


    A l’initiative de Bruxelles Environnement,
    coordonnée par Rencontre des Continents,
    en partenariat avec de nombreux acteurs de l’AD à Bruxelles


     


    FORMATION 2019 : COMPLETE !


    Pour les deux cycles de formation en 2020, inscrivez-vous ici http://urlz.fr/6XZW pour être tenu informé.es des futures séances d’infos et des prochaines inscriptions ! Ces deux cycles auront lieu en mai/juin et en octobre/novembre 2020. L’un en horaire de journée, l’autre en horaire décalé (soir et week-end).



     


    Les prochaines séances d’info auront lieu en mars 2020 à la Maison de la Paix  !





    Qu’est-ce que c’est et pourquoi ?


    Une formation gratuite, en 8 journées ! Les objectifs de cette formation sont :


    - d’approfondir les enjeux de l’alimentation durable


    - donner une vue globale du secteur professionnel et des alternatives (filières, projets innovants et métiers)


    - expérimenter la création et gestion collective de projets pour vous permettre de vous lancer
     


    Pour qui ? Toute personne motivée, souhaitant s’orienter professionnellement dans le secteur (porteurs de projets individuels ou collectifs, personnes en pause ou en reconversion professionnelle, chercheurs d’emplois,…) en Région Bruxelles Capitale


    Quand ? Les mercredis et jeudis de 10h à 16h (cycle mai/juin 2020) et en soirée we (cycle octobre/novembre 2020) 


    Où ? A Ixelles et en Région de Bruxelles Capitale


    Comment ? Alternance d’apports théoriques (avec des intervenants spécialisés et des professionnels du secteur), de visites de terrain (projets et initiatives en RBC) et d’expérimentations (atelier culinaire, d’initiation au maraîchage,…). Approche : pédagogie active et processus d’intelligence collective

    Prochains cycles



    Les dates pour 2020 :



    Séances d’informations  : 



    -> Deux séances d’infos en mars 2020 à la Maison de la Paix



    -> Deux séances d’infos en septembre 2020 à la Maison de la Paix



    La présence à une séance d’information préalable est nécessaire avant de pouvoir participer à la formation !



    Séances du cycle : 



    -> 8 séances en journée (à titre indicatif, les mercredis et jeudis de 10h à 16h en mai/juin 2020)


    -> 8 séances en soirées et we (en octobre/novembre 2020)

    Retours sur de précédents cycles :

    - Voir les retours des participant.e.s du cycle de mai juin 2018 ici :
    http://rencontredescontinents.be/Retour-sur-la-formation-Decouverte-du-secteur-de-professionnel-l-AD.html

    « Le collectif, l’échange, la systémique… m’ont apportés plus en 8 journées qu’en 15 ans d’expérience professionnelle (dans un secteur très compétitif). Je ne vois plus seulement les freins – ils restent certes – mais les possibles prennent l’avantage ! Mon projet n’est plus « que » professionnel, c’est celui d’une vie, ensemble, autour d’une assiette et plein d’autres choses ;)) Merci RdC ! »

    - Voir les retours des participant.e.s du cycle d’octobre et novembre 2018 (en horaire décalé) ici :
    http://rencontredescontinents.be/Retour-sur-la-formation-Hetre-Decouverte-du-secteur-professionnel-de-l-AD.html



    "La formation est un véritable moteur pour oser rêver et concrétiser son projet. Elle est source d’inspiration quant au sens donné à son travail, à son projet citoyens, à son projet professionnel. En 8 séances, j’ai l’impression d’avoir véritablement mûri sur mes envies et mon rêve d’un autre monde, d’un autre métier porteur de sens et de cohérence. Merci !" ...



     




    Des questions sur la formation "Découverte du secteur de l’alimentation durable" ? 





     




    Si vous êtes intéressé.e.s plutôt par la prochaine formation qui aura lieu en mai/juin 2020, merci de nous le faire savoir en nous indiquant votre intérêt ici : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc9bggA44HuwkwuXIprdPZ3_pxOf_pNBoPWe6P83yRoFms_qw/viewform

    Vous recevrez ainsi toutes les informations directement - à l’année prochaine !



     



    Alice NORMAND
    Formations - Projets - Communication
    E-mail : alice@rencontredescontinents.be
    Tél : +32(0)2.734.23.24
    Adresse : Rue Van Elewyck, 35 - 1050 Bruxelles

     
     

  • Le RABAD organise son désormais traditionnel "RABAD DAY", le 25 octobre au BEL.


    Rencontre des Continents y animera un atelier de 15h à 15h30 : "Outils de sensibilisation à l’alimentation durable" - Comment sensibiliser des publics variés à la thématique de l’alimentation durable ? Quels outils et dispositifs mobiliser ? Venez le découvrir et échanger avec nous.


    Le Rabad Day c’est une demi-journée bien remplie consacrée à des ateliers, des coachings, des discussions, des présentations ainsi que des dégustations, le tout autour du thème de l’alimentation durable !
    L’année dernière plus que 150 professionnels ont participé au Rabad Day ! Venez découvrir toute une palette d’activités !
     
    L’espace sera divisé en :
    - un village alimentation durable, constitués de stands tenus par des acteurs variés de l’alimentation durable (transformation, circuits courts, sensibilisation, etc.)
    - 3 salles dans lesquelles se dérouleront des ateliers sur de nombreuses thématiques liées à l’alimentation durable.


    Toutes les informations se trouvent sur le site.


    Quand ? Le 25/10/2019 de 13h30 à 18h
    Où ? Bruxelles Environnement, Site de Tour &
    Taxi, Avenue du Port 86C/3000, 1000 Bruxelles
    Inscription obligatoire ici.


     


  • Les ateliers du RCR de cet automne vous propose différents ateliers sur la richesse de l’intelligence collective :



    Expérimenter l’intelligence à travers le corps et en mouvement - Le vendredi 18 octobre à Namur (centre-ville) 


    Dans les processus collectifs, nous mobilisons le plus souvent nos pensées, nos idées, nos opinions, parfois nos émotions ou notre intuition mais plus rarement nos sensations corporelles : Explorer par le corps la relation aux autres et les dynamiques collectives est le but de cette journée. Nous proposerons des exercices de mouvement, de positionnement dans l’espace, de ressentis corporels ponctués d’échanges sur les liens que nous pouvons tisser à partir des expériences vécues dans nos collectifs. 


    Détails pratiques et le formulaire d’inscription ICI


     


    Trouver sa juste place dans un groupe et contribuer à le rendre joyeux et dynamique - Le samedi 9 novembre à Namur (centre-ville)


    Notre manière de prendre une place dans une groupe, de nous positionner dans la relation aux autres a un impact important pour nous, pour le groupe et pour le projet que nous portons ensemble . Notre posture, c’est à dire notre façon de nous exprimer, de communiquer, d’échanger, de recevoir de l’information, notre communication non-verbale, nos intentions, … en sont autant d’aspects. Il importe pour chacun.e de nous d’en prendre conscience et d’en prendre soin afin d’occuper la place la plus « juste » possible dans ce groupe. 


    Au programme du jour : Veiller à la qualité du climat dans le groupe, sonder ses propres ressentis, opinions et les formuler de manière à ce qu’ils apportent quelque chose au collectif. Adopter une perspective additive et dynamique. Apprendre à formuler un feedback. Créer un espace relationnel pour prendre soin des tensions inter-personnelles qui peuvent surgir.


    Détails pratiques et le formulaire d’inscription ICI


     


    Comment gérer les tensions et les conflits qui surgissent dans notre équipe ? Le Samedi 23 novembre à Namur (centre-ville)


    Collaborer, décider à plusieurs, créer un esprit de groupe et vivre des tensions voire des conflits font partie de tout chemin collectif. Nous sommes pourtant rarement suffisamment outillés pour les aborder et les gérer de manière constructive, pour faire grandir et évoluer le groupe. 


    La journée que nous vous proposons, centrée sur la pratique, sera dédiée à :


    - Créer et maintenir un espace de sécurité pour aborder les tensions et les difficultés de manière constructive  : quels en sont les éléments-clés ? Comment accueillir les tensions pour leur permettre d’être des moteurs d’évolution ?


    - Pratiquer l’écoute et la parole bienveillantes : Comment nous relier à nos ressentis et nos besoins pour pouvoir également être réceptif-ve à ceux des autres ? Comment prendre soin de ces besoins et ensuite poser une parole juste et audible ? Comment faire des demandes, poser ses limites et les faire respecter sans blesser l’autre ? 


     


    - Comment faire passer un message difficile, proposer un feedback constructif, apprendre à dire « non » ?


    Détails pratiques et le formulaire d’inscription ICI


     


    Initiation à la facilitation graphique - Le samedi 07 décembre à Namur (centre-ville)


     


     


    Par des résumés graphiques légers et attrayants, la facilitation graphique permet :


    - de prendre des notes autrement (réunions, conférences, lectures, recettes de cuisine, voyages, …) 


    - de déposer ses pensées, ses idées, des situations complexes sur le papier, pour prendre du recul 


    - de préparer des supports graphiques pour appuyer son propos en réunion, en intervention, en formation 


     


    Pour un groupe ou une organisation, elle permet : 


    - de réfléchir ensemble, de se mettre d’accord 


    - de se présenter, de communiquer en interne ou vers l’extérieur 


    - de transmettre un message clair 


    Détails pratiques et le formulaire d’inscription ICI



  • Festival du Coucou Puissant


    Du 3 au 20 octobre, des dizaines de rendez-vous pour découvrir les lieux autogérés de Bruxelles !

    2 semaines d’événement festifs et conviviaux :
    ■ table d’hôtes ■ concerts ■ expositions ■ ateliers ■ spectacles ■ brocante ■ yoga ■ découverte des lieux à vélo ■ ...

    Mais aussi 2 semaines d’échange, de débat et d’actions pour porter le droit à la ville en acte à Bruxelles  : ■ projections-débats ■ discussions ■ conférences ■ actions dans l’espace public ■ présentation d’un manifeste ■ ...

    Tout le programme est ici et continue de se préciser :
    https://festivalcoucoupuissant.be/events

    Les lieux participant  :
    https://festivalcoucoupuissant.be/lieux-participants




    ----------

    Le festival est avant tout une volonté commune de différents lieux d’occupations de se rassembler autour de deux aspects : d’une part tendre vers une entraide et une solidarité entre les lieux dans un contexte particulier pour l’occupation ; d’autre part, montrer la richesse, l’importance et la diversité de nos projets et modes de vie à l’extérieur.

    Dans une ville où se loger décemment relève du parcours du combattant (loyer trop élevé, logement social en pénurie, bâtiments à l’abandon en grand nombre), où les politiques publiques choisissent délibérément de faire de Bruxelles une ville attrayante pour les capitaux, pour le tourisme de masse, au détriment du bien-être des bruxellois.es elles/eux-mêmes ; nous décidons de proposer une autre manière de vivre en ville.

    A un logement exigu engloutissant plus de la moitié des revenus ; nous réalisons l’occupation de biens inoccupés par et pour tous et toutes. A des activités lucratives, chères et peu accessibles, nous proposons des activités gratuites ou à prix libre et ouvertes à qui le veut. A des projets déconnectés des réalités et des envies du quartier environnant, nous construisons des occupations à l’écoute du voisinage et en les incluant.

    C’est dans cet esprit que nos groupes d’occupations vous ouvrent leurs portes du 3 au 20 octobre prochain.

    Contact mail : lecoucoupuissant@riseup.net


     


  • Il y a un an, des milliers d’Européen·nes ont donné de la voix contre le système alimentaire globalisé actuel ...



    ... qui est aujourd’hui dans l’impasse. Cette mobilisation avait également pour but de célébrer la diversité des initiatives qui composent l’agriculture durable à taille humaine. Au cours des dix dernières années, un tiers des agriculteur·rices européen·nes ont disparu, tandis qu’une poignée de grandes fermes industrielles ont touché la majorité des subventions européennes pour l’agriculture.


    La nourriture et l’agriculture industrielles sont un des principaux contributeurs à la catastrophe climatique en cours, l’effondrement de la biodiversité, la raréfaction des ressources en eau et la pollution de l’environnement. Dans le même temps, des millions de personnes en Europe, et encore plus dans le reste du monde, n’ont toujours pas accès à une nourriture de qualité, en adéquation avec leur culture et produite dans des conditions respectueuses l’environnement.


     


    Envie de rejoindre la dynamique Good Food // Good Farming en 2019 ?


     



    Rejoignez des milliers de personnes et d’organisations à travers l’Europe pour un mois d’actions et d’événements variés !


    Vous pouvez : organiser une marche, un pique-nique engagé, un flash mob, une disco soup ou tout autre activité créative qui braquera les projecteurs sur la crise agricole et alimentaire et notre exigence commune pour une réforme en profondeur des politiques agricoles et alimentaires menées tant au niveau européen qu’au niveau local ; faire du bruit avec des casseroles en faveur d’une agriculture et d’une alimentation juste, saine et durable ; proposer à votre réseau d’exprimer leur créativité en ajoutant leur carte postale à toutes celles que Good Food // Good Farming remettra le 22 octobre aux député·es européen·nes fraîchement élu·es et qui détermineront la prochaine Politique Agricole Commune à partir du mois d’octobre.



    Infos pratiques
    Site web de l’édition 2019 de Good Food // Good Farming : 
    https://www.goodfoodgoodfarming.eu/


    Enregistrez votre action ici :
    https://www.goodfoodgoodfarming.eu/join-us/


     



     


  • C’est un nouveau projet éditorial qui englobe une revue et un site web et défend un parti pris en faveur de l’agriculture paysanne, de l’agroécologie et des nouveaux modèles de production, de distribution et de consommation.


    Devenez lecteur coopérateur ! La revue lance son premier appel public à l’épargne. Pour tout savoir sur le projet et le rôle que vous pourrez y jouer, c’est par ici ⬇️⬇️⬇️
    https://tchak.be/index.php/2019/10/03/tchak-pourquoi-nous-avons-besoin-de-vous-futurs-lecteurs-cooperateurs/



    En un clin d’oeil


    Tchak ! est édité par une coopérative rassemblant une vingtaine d’organisations (*), dont l’objectif est de fédérer autour de la nécessité d’un changement de modèle en matière d’agriculture et d’alimentation.


    Tchak ! lance un appel public à l’épargne ce vendredi 4 octobre (infos sur www.tchak.be). La publication du premier numéro est prévue fin janvier 2020.


    Tchak ! est un projet pleinement journalistique. Il s’adresse aux producteurs, aux artisans-transformateurs, aux consommateurs et à toutes les personnes qui veulent couper le cordon avec l’agro-industrie et la grande distribution. Il en décryptera les impacts sur le travail, l’économie, l’environnement et la santé publique.


    Sur le plan éditorial, Tchak ! défend un parti pris en faveur de l’agriculture paysanne, de l’agroécologie et des nouveaux modèles de production, de distribution et de consommation (circuits courts, magasins à la ferme, etc.).


    Tchak ! veut susciter/accompagner la prise de conscience à travers une information axée sur le témoignage, les faits, le décryptage, l’enquête ; et aussi le commentaire, la carte blanche et le débat.


    Les partenaires :


    RDC s’investira dans la promotion de Tchak à travers nos activités, parfois nous contribuerons à certains articles et nous ferons partie du comité d’animation du mouvement.



     


    Contenu concret et « tchakant »


    Concrètement, Tchak ! passera en revue les alternatives pour demain

    • journées en immersion avec des producteurs.trices questionnant les modèles ;
    • focus sur les nouvelles filières de production, et comment elles trouvent leur place face aux pratiques des industriels ;
    • zooms sur les nouveaux producteurs.trices, artisans-transformateurs, magasins coopératifs ou à la ferme, circuits courts et autres projets de leur région ;
    • etc.


    Tchak ! disséquera également :

    • les pratiques des prédateurs, notamment ceux qui font grimper le prix des terres ;
    • les techniques de greenwashing des multinationales ;
    • la face cachée des prix de l’alimentation ;
    • les incohérences des politiques face aux lobbies de l’agro-industrie et de la grande distribution ;
    • les projets exportateurs wallons destructeurs pour les agricultures du sud ;
    • etc.


    Tchak ! vous proposera aussi une revue de presse des luttes, des conférences et des soirées débats sur la thématique, des expos et des journées de formation à ne pas manquer, des livres et des films à ne pas louper.


    Indépendance et valeurs


    Tchak ! parie sur un contenu qualitatif et indépendant, raison pour laquelle son comité de rédaction et son comité d’orientation se sont engagés à défendre le code de déontologie journalistique de l’Association des journalistes professionnels (AJP) et ont construit une charte éditoriale.


    Cette charte met notamment en avant les valeurs du projet : la proximité, la solidarité et la justice sociale, avec une attention plus particulière aux plus vulnérables, ainsi que la rigueur et l’esprit critique.


    Projet pluriel et lecteurs coopérateurs


    Tchak ! est un aussi un vrai projet participatif :

    • Son comité de rédaction est pluriel, démarche peu habituelle dans une rédaction. Il est composé de journalistes, de représentants des partenaires du projet, de scientifiques, d’experts des médias et du secteur agro-économique.
    • Il a été fondé et est encadré par une vingtaine d’organisations, des scientifiques et des économistes (liste en page 3) : mouvements paysans, coopératives de distribution en circuit court, fédérations d’éleveurs et d’agriculteurs, ONG de coopération au développement, centres de recherches, agences conseil en économie sociale, acteurs de la lutte contre la pauvreté, etc.
    • Tchak ! veut impliquer des citoyens, citoyennes dans cette dynamique participative. Devenir lecteur coopérateur leur permettra de contribuer à des dossiers, des billets ; d’accéder à un forum réservé ; de participer à un week-end résidentiel annuel de réflexion ; de participer aux assemblées générales ; de se présenter comme candidat au conseil d’administration de la coopérative lors de son renouvellement.


    Appel public à l’épargne


    Tchak ! lance un appel public à l’épargne ce vendredi 4 octobre. L’objectif est de rassembler au moins 400 lecteurs coopérateurs via l’achat de parts à 50 euros (infos sur www.tchak.be).


    Au-delà des avantages liés à leur participation au capital, ceux-ci pourront déduire fiscalement leur investissement (Tax Shelter) et obtenir un abonnement à prix préférentiel : 48€ pour 4 numéros au lieu de 56€.


    Comment se procurer Tchak !  ?


    Tchak ! - La revue paysanne et citoyenne qui tranche, sera disponible via abonnement (56€ pour quatre numéros) ou vente au numéro (16 €) dans le réseau des librairies indépendantes et dans les points de vente des partenaires fondateurs du projet.


    + d’infos sur www.tchak.be | info@tchak.be


     


    Benoît Dave,


     


    Yves Raisiere


    Administrateur


    Rédacteur en chef


    +32 478 97 03 58


    +32 475 80 35 34


    (*) Tchak ! - La revue paysanne et citoyenne qui tranche est édité par la Coopérative d’Édition pour l’Agriculture et l’Alimentation Autrement, 107 rue Célestin Hastir à 5150 Floreffe. Numéro BCE : 0725.969.081 | Numéro de compte : BE72 5230 8107 6416


  • > LES TRACES (plus bas) : des images, des photos, des dessins, des synthèses, et parfois même une vidéo et des références...



    Ci-dessous, vous trouverez les traces du cycle (3 rencontres et ateliers) organisé entre janvier et juin 2019 par Rencontre des Continents, Bxl Laïque et Présence et Action Culturelles (PAC), qui ont choisi en 2019 de s’associer pour proposer un cycle de rencontres/ateliers sur le thème suivant :



    Traces et comptes-rendus 


    ▶ Rencontre n°1 - 5 avril : L’effondrement : un concept à débattre. Avec Renaud Duterme et Gauthier Chapelle.
     > Découvrir les traces



    ▶ Rencontre n°2 - 14 mai : Liens entre les enjeux sociaux et écologique à travers le prisme des inégalités et des rapports de domination. Avec Thierry Amougou, Claudine Drion, Luis Martinez


     > Découvrir les traces



    ▶ Rencontre n°3 - 19 juin : Histoire et actualité des stratégies politiques et des luttes. Avec Brigitte Gloire, Daniel Tanuro, Alain Adriaens


     > Découvrir les traces



    En guise de RAPPEL :

    Quelle était l’intention de ce cycle ? 


    Ce cycle s’est déroulé entre janvier et juin 2019, dans un contexte de mobilisations climatiques sans précédent en Belgique sur les questions sociales et écologiques. Alors que les craintes et interrogations se multiplient, pas seulement sur l’état et le devenir de notre planète, mais aussi sur le fonctionnement du système social et économique dans son ensemble, nous avons souhaité prendre le temps de mieux comprendre ces questions à travers un regard qui articule les enjeus sociaux et écologiques. Le cycle a été structuré de la façon suivante :


    > 3 thèmes « porte d’entrée » différents
    > 3 conférences / rencontres en soirée & 3 ateliers dynamiques d’un 1/2 jour en plus petit groupe.


    Quels étaient ses objectifs, son public ? 


    Objectifs

    • Vulgariser les grandes questions liées à l’écologie au XXI siècle dans nos sociétés.
    • Repositionner la question écologique comme un enjeu aussi social dans certains mouvements et organisations de l’EP.
    • Utiliser le contexte actuel pour mettre en évidence et renforcer les liens entre les luttes sociales et écologiques, notamment à travers le prisme des inégalités.
    • Distinguer les différentes stratégies et courants de pensées en lien avec les questions écologiques et identifier les lignes de tension.
    • Permettre aux travailleurs de l’EP d’avoir une boite à outil (ressources) pour s’approprier le sujet et le relayer vers leurs publics.
    • Nourrir des pratiques et une réflexion dans le secteur de l’Education permanente.


    Pour qui était le cycle ? /////////////////////////////////////////////////////////////////////////


    Ce cycle de conférences était destiné à un large public, néanmoins, les travailleurs et travailleuses de l’Education permanente (EP) et du monde socio-culturel
    étant des relais vers les publics adultes, étaient en particulier visés. Au final c’est un mix de citoyen.ne.s et travailleurs de l’EP et du socio-culturel qui ont constitué le public.


    Pourquoi (re)politiser l’écologie ?



    >> Infos chez seb.kennes@rencontredescontinents.be / 02/734.23.24


    >> Découvrir la note d’intention complète






  • Le Festival des Libertés propose des documentaires, des débats, des spectacles, des expositions et des concerts. Toutes formes d’expression en prise sur leur époque, engagées dans une démarche critique, inspirées par la promotion d’un monde plus juste et mélangées dans une ambiance conviviale et festive, qui en fait aussi sa renommée.



    Il se dégage de l’actualité une impression de chaos ou de confusion. Rages, cris de colère, scénarios apocalyptiques se multiplient, paraissent inaudibles et déstabilisent les repères démocratiques. Les seules réponses à ces manifestations relèvent de la répression et du contrôle, de l’exhalation subversive du désordre ou du relativisme et du désengagement. Autant de réactions peu propices à relever les défis de justice et d’émancipation.


    Fidèle à ses préoccupations, le Festival des Libertés invite à questionner ces constats de chaos et à évaluer l’impact des réponses réflexes sur les droits et libertés, la démocratie, l’égalité, la laïcité et la cohésion sociale. Il incite à sortir de la panique, de l’impuissance et du catastrophisme, à pratiquer le discernement pour saisir la complexité de l’époque et à actualiser l’arbitrage des libertés, des solidarités et des pouvoirs dans un monde en changement.


     :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: : RDC est partenaire de 2 débats :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::


    Débat : Petits gestes contre gros pipelines !
    Dimanche 20 octobre 2019 de 20:30 à 22:30


    Il est commun d’entendre, comme l’affirmait l’ancien ministre de l’écologie français Nicolas Hulot, que “c’est l’ensemble de la société qui porte ses contradictions” face aux désastres environnementaux. Or, depuis quelques mois, de nombreux.ses manifestant.es refusent d’endosser la responsabilité économique des gouvernements et des dirigeants d’entreprises polluantes. Se dirige-t-on vers un changement de stratégie et de tactique qui dépasse la “morale éco-citoyenne” et les petits gestes ?


    https://www.facebook.com/events/1450872498410334/


    Avec : Jean-Baptiste Comby (sociologue, maître de conférence à l’université Paris 2, auteur de La Question climatique : genèse et dépolitisation d’un problème public (2015)), Daniel Tanuro (chercheur, militant écosocialiste, auteur de L’Impossible capitalisme vert (2010)), Julie Schümmer (Youth For Climate Brussel)


    Partenariat : Mouvement Présence et Action Culturelles, Rencontre des Continents.



    Débat : Habitants en résistance
    Vendredi 18 octobre 2019 de 18:00 à 20:00


    Des acteurs du secteur public et privé tentent d’imposer des activités économiques et un aménagement de l’espace ayant un effet délétère sur la vie quotidienne des habitant.es de certains territoires. Quelles similitudes et quelles différences entre les luttes des collectifs qui résistent à cet ordre imposé en Belgique et au Sénégal et ailleurs ?


    https://www.facebook.com/events/684286705382513/

    Avec : Cheikh Fadel Wade (habitant de la commune de Bargny, au Sénégal, activiste au sein du Réseau des Associations pour l’Environnement et la Nature de Bargny, invité avec le soutien de Nuit Noire production, Krasnyi, Wallonie-Bruxelles International (WBI), Rosa Luxemburg Stiftung Regional Office West Africa), Jean Peltier (membre de la Plateforme Ry-Ponet et du réseau Occupons le terrain), Florence Kroff (coordinatrice Fian Belgium Fian), Laurence Grun et Pierre Vanneste (respectivement auteure-réalisatrice et réalisateur-photographe, co-réalisateurs de l’exposition Bargny, ici commence l’émergence).

    Partenariat : Rencontre des Continents, Fian Belgium Fian.



    Débat : Solutions démocratiques pour un désastre écologique ?
    Jeudi 24 octobre 2019 de 20:15 à 22:15


    Si les conséquences du changement climatique touchent à l’ensemble de la biosphère, qu’en est-il de nos institutions ? L’urgence écologique façonne-t-elle un modèle de société, qui reconfigure nos territoires ? Que nous dit l’écologie de nos libertés collectives et individuelles ? Comment articuler la régulation, par exemple, des voyages en avion des Occidentaux et l’ouverture des frontières ? Trouver une issue démocratique et humaniste à ces questions nécessite de revisiter nos présupposés politiques.



     https://www.facebook.com/events/2347265382156876/


    Avec : Pierre Charbonnier (philosophe, chercheur au CNRS à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et auteur de Abondance et liberté. Une histoire environnementale des idées politiques (2020)), Corinne Morel Darleux (militante écosocialiste, conseillère régionale Auvergne-Rhône- Alpes, auteure de Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce (2019)) et François Gemenne (enseignant et chercheur FNRS spécialiste des questions de géopolitique de l’environnement).



    TOUTES LES INFOS SUR : http://www.festivaldeslibertes.be

  • Le jeudi 17 octobre 2019, le RWLP invite chacune et chacun à se mettre en marche pour LA RECONQUÊTE DU POUVOIR DE VIVRE  : pour le droit à l’aisance, le droit à l’accueil inconditionnel, le droit à la vie privée ! LA BOUSSOLE du RWLP pour les mois et années à venir. 


    La Journée Mondiale de Lutte Contre la Pauvreté, le jeudi 17 octobre 2019 à Namur, est le point d’orgue de l’action populaire permanente portée par et avec les personnes qui combattent ces inégalités et cette pauvreté à laquelle elles doivent faire face quotidiennement pour survivre davantage que pour vivre.

    Le RWLP vous invite à grossir les rangs « des engagés actifs » avec les personnes concernées pour mener ce combat plus que contemporain qui constitue un des piliers des objectifs vitaux du développement durable !


    Fortes de leurs expériences de la vie et boussole en main, les personnes concernées par les exclusions et la pauvreté, vous invitent à y découvrir :

    Cinq Pôles d’animation que seront

    - la force et l’intelligence dilapidées de « tous les sans… » (sans-papier, sans travail, sans droit, sans logement, sans considération, sans importance, sans…)

    - les liens/tensions/atouts entre les enjeux climatiques et environnementaux et le social

    - le droit au logement… ainsi qu’à l’eau et l’énergie… la base

    - la justice… indispensable à la démocratie… mais pour qui

    - le travail qui fait du bien à celui qui l’exerce et ceux qui en bénéficient… possible

    Quatre points cardinaux :

    - une fiscalité juste

    - une sécurité sociale forte et renforcée

    - un enseignement gratuit et qui réussit avec tout le monde

    - + le vôtre… quel sera-t-il ?

    Ces diverses animations gratuites seront accessibles toute la journée dès 9h30 et jusque 21h30, dans le centre de Namur et le quartier de Bomel. Elles sont construites à partir de prises de parole collectives de personnes qui connaissent ou ont connu la pauvreté, ainsi qu’à partir de spectacles théâtraux, films, ateliers et animations.

    Le programme complet ou par demande à bureau@rwlp.be ou au 081/31.21.17.

    Toutes les infos sur : http://rwlp.be/index.php/evenements/883-journee-mondiale-de-lutte-contre-la-pauvrete-2019


  •  



    Quand le social invite le climat !


    Le 17 octobre 2019 marquera annuellement la Journée mondiale de lutte contre la pauvreté et du refus de la misère. Le changement climatique, la perte de biodiversité ou la diminution des terres agricoles sont des bouleversements capitaux qui risquent d’entraîner les personnes les plus pauvres dans des difficultés supplémentaires. Selon le collectif Rendre Visible l’Invisible, le constat est clair : enjeux climatiques et sociaux sont liés et, si nous voulons pouvoir habiter demain quelque chose d’habitable, il faut commencer par éradiquer la pauvreté.


    Suivant cette logique, un catalogue de propositions politiques a été dressé et sera débattu à l’occasion du 17 octobre prochain. Cet ensemble de mesures servira aussi de base à un vaste forum permanent de discussions et d’actions sur les connexions entre « fin du monde » et « fin de mois ». Ce 17 octobre sera un maillon, une étape dans un processus de changement radical afin de créer les conditions de l’éradication de la pauvreté et d’une transition socio-écologique qui tiennent compte de tous les paramètres de la vie en commun. Nous vous invitons donc à nous rejoindre au coeur de ce Grand Bazar Social-Climat !


    Et concrètement, il se passera quoi ?


    À partir de midi, nous investirons l’espace public avec une série d’ateliers qui seront situés autour des Halles Saint-Géry. Ces ateliers seront autant d’activités, de points d’information et de sensibilisation interactifs sur des aspects particuliers du thème du jour. Vers 16h00, trois forums s’ouvriront dans le centre de Bruxelles, chacun centré sur une thématique sociale et ses liens avec les questions environnementales. Le but final de ces forums sera de produire, après débat, les mesures politiques qui seront portées pendant deux ans par une assemblée d’associations et de citoyen·ne·s engagé·e·s. Après une parade aux lanternes à travers le centre-ville, l’événement se poursuivra par le moment central de chaque 17 octobre : la prise de parole publique de personnes en situation de pauvreté qui témoignent de leur vécu.
    La journée se terminera par une chorale et une parade aux lanternes, en écho à celle organisée à Namur par le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté.


    RDC interviendra dans un des 3 grands forum du grand bazar !


    >> Le GRAND BAZAR Nourrir : de 16h à 18h // Salle Garcia Lorca : Rue des Foulons 47-49, 1000 Bruxelles


    Plus d’infos ?

octobre 2019 :

septembre 2019 | novembre 2019

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter