Actualités du 1er mai 2020


  • Nous avons le plaisir de vous partager le podcast "Reclaim the Climate" réalisé par un groupe de personnes impliquées dans l’organisation et la réalisation du Justice Camp Climate. Ce podcast aborde plusieurs thèmes qui nous sont chers à Rencontre des Continents, de ceux qui nous décentrent et nous mettent en chantier. Au plaisir d’en discuter, une fois le confinement levé ! Belle écoute à vous !



    "Chaque dernier mercredi du mois, Reclaim the Climate explore les liens qui relient l’activisme social et écologique.



    Dans ces discussions, nous parlons du privilège, des relations de domination et de marginalisation dans les espaces militants, de la blancheur, du macho-héroïsme, des visions coloniales de l’écologie et de la « nature », de l’hétéronormativité et d’une foule d’autres choses qui nous semblent trop peu abordées lorsque on parle de climat. Nous parlons de nous, de nos expériences, de nos vies, de nos utopies, dans la langue dans laquelle nous nous sentons le plus à l’aise : français, néerlandais ou anglais.



    Ce podcast est destiné à celles et ceux qui ne veulent pas choisir un combat plutôt qu’un autre. Pour celles et ceux qui pensent que les victoires qui ont lieu au détriment d’autres groupes opprimés ne sont pas vraiment des victoires. Pour celles et ceux qui croient que toutes les formes d’oppression sur les humains et d’autres formes de vie sont interdépendantes et nécessitent des formes de résistance interconnectées pour être renversées. Pour les militant.e.s en collectif, qui occupent des espaces ou qui agissent directement, ainsi que pour celles et ceux qui veulent en parler avec leurs ami.e.s : parler d’une cause est aussi un moyen de l’aider à progresser."



    Le lien du site internet : https://www.reclaimtheclimate.be/





     



     



     



     



     



    Pour aller plus loin, allez voir le site du "Justice Camp Climate" qui aura lieu en Septembre 2020 : http://climatejusticecamp.be/




  • Cette pandémie révèle non seulement les inégalités mais également les failles de notre système, notamment et de manière criante, celles de notre système de santé. Soumis à des années d’austérité néolibérale, le collectif "Santé en lutte" dénoncait déjà ses pratiques avan la crise. Aujourd’hui, ilelles s’organisent pour accompagner au mieux les soignant.e.s dans cette situation difficile. Afin de soutenir celles et ceux qui nous soignent et nous protègent, plusieurs actions sont possibles de chez vous. Nous vous relayons la vidéo de Tout va bien-média sur ce sujet et ci-dessous l’appel du collectif de la Santé en lutte pour lutter avec elles et eux. Merci pour vnotre soutien !


    "Plus que jamais, La santé en lutte a besoin de votre soutien !



    Vous voulez soutenir le personnel soignant en première ligne dans la lutte contre le coronavirus ?


    Vous applaudissez à 20h tous les soirs mais vous sentez bien que ce n’est pas suffisant et qu’il faut aussi dénoncer les coupes budgétaires qui nous ont amenés dans cette situation dramatique dans les institutions de soins ?


    Vous pensez vous aussi qu’après cette épidémie, il faudra se battre pour des conditions de travail dignes ainsi que des soins de santé de qualité et accessibles à toutes et tous ?


    FAIRE UN DON


    En attendant de pouvoir descendre dans les rues nombreuses et nombreux pour porter ces revendications, soutenez le personnel des soins de santé organisé dans La santé en lutte en faisant des dons pour recevoir un t-shirt/une banderole sérigraphiés et en portant ainsi notre message, sur vous ou sur votre balcon !


    L’argent récolté servira exclusivement à organiser la lutte pour le refinancement des soins de santé qui sera plus que jamais à l’ordre du jour de la période post-confinement.


    Nous vous proposons donc de faire des dons à La santé en lutte via la plateforme Growfunding.
    https://growfunding.be/fr/bxl/lasanteenlutte


    Pour tout don supérieur à 15€, vous recevrez un magnifique t-shirt sérigraphié “La santé en lutte” OU une belle banderole sérigraphiée avec un message de soutien à accrocher à votre balcon pour contribuer à diffuser nos revendications


    Suite à votre don vous serez re-contacté·e par email pour les détails de la commande (adresse, t-shirt ou banderole, etc.)


    AFFICHER VOTRE SOLIDARITÉ


    Pour celles et ceux qui ont une imprimante chez eux, imprimez et affichez à votre fenêtre les affiches de ce post.


    Pour celles et ceux qui ont le temps, faites des banderoles revendicatives et déployez-les sur votre balcon.


    Et puis prenez-vous en photo avec votre famille, partagez-les sur les réseaux sociaux avec le tag #lasantéenlutte


    Envoyez-les nous aussi sur lasanteenlutte@gmail.com.


    Merci à toutes et tous pour votre soutien
    #Lasantéenlutte


    Lien pour télécharger les affiches : https://drive.google.com/…/19Gf8pxf7W2OqlPvCl9pmoS7rJ…/view…


    SIGNER LA PÉTITION


    "Maintenant on soigne, après nous réglerons nos comptes"


    Pour un refinancement des soins de santé, pour une amélioration des conditions de travail et pour un accès juste et gratuit pour toute la population, signez notre pétition !


    https://lasanteenlutte.org/signer-notre-petition/?fbclid=IwAR0zLflUYe6fgGXps1OlKbfMhmbqRTMTDgV-SQIf9NcuR79TdeMvlGJk4IA


    Si votre organisation ou association désire signer en son nom notre pétition, envoyez nous un e-mail à lasanteenlutte@gmail.com



    https://lasanteenlutte.org/la-sante-en-lutte-a-besoin-de-v…/


    Merci à toutes et tous pour votre soutien
    Merci aux ami.e.s du Réseau ADES pour leur travail de sérigraphie et leur aide."


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     



  • Nous avons appris il y a 14 jours le décès d’un compagnon de RDC, Yacine alias Yakana. Il est décédé des suites d’un cancer ce 23 mars. Yacine luttait depuis longtemps à sa manière, via notamment ses innombrables dessins, pour rendre plus juste et nous interpeller sur le respect de notre planète et les relations entre ses habitant.e.s humains et non humains. Merci infini à lui. Ses dessins continueront à nourrir nos luttes.


    À travers ce message, toute l’équipe de Rencontre des Continents asbl, lui rend hommage et transmet tout son soutien et surtout ses pensées à sa famille et ses proches.


    Depuis plus de 6 ans RDC collaborait régulièrement avec Yakana pour illustrer nos rencontres, formations, activités diverses. Entre lucidité humoristique, radicalité politique, clins d’œil bien placés, et discussions informelles entre participant.e.s en fin d’activité...Yakana laissera des traces…


    Sur l’état du monde et le rôle de ses États, sur les impasses de nos modes de vie et de pensée, sur les luttes & les alternatives, joyeuses, foireuses et/ou imparfaites. Yacine nous laissera la trace d’un homme amoureux du dessin et de la vie, discret sur ses engagements personnels, mais concret et redoutable dans ses croquis et dessins.


    Le monde associatif francophone de nos contrées belges a été traversé ces dernières années par Yakana à travers de multiples collaborations : pour illustrer tantôt un débat – un flyers – une affiche – une assemblée générale - une BD – un enjeu politique – un désaccord...On laissera l’imaginaire de chacun se représenter un dessin de Yakana autour du thème « 3 milliards d’humain.e.s confiné.e.s »…



    Pour rendre hommage :


    > Après le confinement, quelques associations, collectifs et personnes du monde associatif envisagent de rendre un hommage à Yacine en organisant un moment de rencontre, avec ses proches et ceux.celles qui le souhaitent, autour de ses dessins et de ses nombreuses luttes. Vos contributions et témoignages sont les bienvenues.


    > D’ici là, Rencontre des Continents propose à ceux.celles qui le souhaitent et qui ont croisé de loin ou de près Yacine, de partager un moment, une phrase, une idée, un souvenir de Yacine, et/ou de l’héritage que l’ami, le compagnon de lutte, le dessinateur nous a transmis.


    Merci d’envoyer un mail avec pour objet « Hommage Yakana » à : seb.kennes@rencontredescontinents.be



    On vous partage également les liens vers des hommages et des d’organisations/collectifs militant.e.s amies et partenaires de RDC envers Yakana :


    http://www.cadtm.org/Hommage-a-Yacine-Canamas-alias-Yakana


    https://zintv.org/hommage-yacine-yakana/


    http://www.selouverture.be/nos-sorties/festival-des-libertes-21-octobre-2012


    https://www.leravi.org/medias/satire/tribune-resolument-libre-de-yakana-dessinateur-sur-les-effets-pervers-du-virus-du-conformisme


    http://haren.luttespaysannes.be/nos-realisations/livre-bd-dessins/article/bd-et-dessins


    Et pour retrouver une partie des dessins de Yacine :


    http://yakanacartoons.blogspot.com


    Sur les moteurs de recherche, avec les mots « mondes en chantiers yakana » vous trouverez quelques jolis dessins !


    Le Collectif Rencontre des Continents


  • 3 jours, 2 outils et 1 fil rouge pour renforcer les initiatives citoyennes de transformation sociale à partir du thème de l’alimentation


    En raison du COVID-19, la formation est reportée.


    Nous vous ré-orientons cependant vers la journée découverte qui aura lieu le 19 juin à Namur et pour laquelle vous trouverez les infos via le lien suivant : http://www.rencontredescontinents.be/Journee-Decouverte-de-l-outil-Potentia.html?



    Pour qui / Pourquoi ?


    Vous êtes animateur-trice, formateur-trice dans le secteur associatif, militant-e, éducatriceur-trice... Rencontre des Continents asbl et Quinoa asbl, vous proposent trois journées, pour (re)découvrir deux outils pédagogiques : "Jeu de la ficelle" et "Potentia" et partager nos expériences... réfléchir ensemble à comment favoriser la transition et la transformation sociale.


    La mondialisation est caractérisée par des interdépendances de plus en plus complexes. Les crises se superposent faisant apparaître des tensions entre les solutions à apporter à chacune d’elles. L’enchevêtrement des enjeux contemporains nous amène à repenser les solutions proposées pour les résoudre. Cette complexité a parfois de quoi décourager les citoyennes et citoyens à s’engager.


    Présenter la grande diversité d’initiatives inspirantes auxquelles « il suffirait de prendre part… » est une piste, mais encore faut-il comprendre pourquoi et comment sont-elles réellement porteuses de changement.


    Le "Jeu de la ficelle" et "Potentia" sont basés sur l’approche systémique tant comme méthode de réflexion que comme levier d’action. Ils permettent de réfléchir aux dynamiques de changement social et de se positionner par rapport à celles-ci. Comment s’articulent ces dynamiques ? De quel changement parle-t-on ? Quelles stratégies d’actions mobiliser ? Quel rôle pouvons-nous jouer, ici et maintenant, pour un monde socialement plus juste et écologiquement soutenable ? Comment aborder tout cela avec nos publics ? Quelle posture politico-pédagogique adopter ?...


    En détails : 1ère journée : Jeu de la ficelle – Dans quel monde vivons-nous ?
    Un « jeu » interactif qui permet de représenter les liens, implications et impacts de nos choix de consommation. Il offre un éclairage sur les relations entre le contenu de notre assiette et diverses problématiques comme la qualité de l’eau, la dette extérieure d’un pays du "Sud", la malnutrition, le réchauffement climatique ou les conditions de travail d’un ouvrier au Costa Rica. Le jeu révèle des liens indissociables entre les sphères économique, sociale, environnementale et politique de notre société. Il souligne également l’interdépendance entre les différentes populations de la planète face au phénomène de la globalisation et du tout-au-marché.



    Objectifs

    • (re)Découvrir et vivre l’animation complète du jeu de la ficelle ;
    • Mieux comprendre les enjeux de la mondialisation, les crises actuelles et les liens avec le modèle néolibéral ;
    • Construire un regard critique sur la société de consommation et ses impacts sur la planète et ses habitant-e-s ;
    • Mieux comprendre les enjeux d’une nécessaire transition de notre modèle de société actuelle ;


    En détails : 2ème journée : Potentia – La puissance de l’agir collectif !
    Expérimenter l’agir collectif à travers un jeu de plateaux intense et ludique ! Membre d’un GASAP, d’un groupe de faucheuse.eur.s d’OGM, d’une épicerie coopérative, d’une Ecoteam dans une école… Endossez votre « rôle », relevez les différents défis et découvrez les enjeux liés à votre initiative citoyenne ! Quelle sera votre stratégie ? Avec qui allez-vous vous mettre en réseau ? Aurez-vous un impact au niveau local ou global ?... Avec POTENTIA, redonnons une place aux « alternatives », pour les questionner, se les approprier, les confronter à la réalité et les unes-aux autres. Prenons un vrai moment d’animation pour leur consacrer du temps dans nos processus politico-pédagogiques !



    Objectifs

    • Ouvrir des perspectives d’actions alternatives au modèle actuel, tant au niveau individuel que collectif ;
    • Se (ré)enthousiasmer par rapport au potentiel de transformation et d’émancipation de l’engagement ;
    • Découvrir la diversité des initiatives de transition : niveaux, sphères et stratégies d’action, mode d’organisation, liens avec LE et/ou LA politique, complémentarité, légitimité…
    • Questionner le lien entre transformation intérieure et transformation sociétale ;


    En détails : 3ème journée : Posture de l’animateur-trice
    Éducation « populaire », « permanente », « à la citoyenneté mondiale et solidaire », « relative à l’environnement »… Nos approches pédagogiques peuvent-elles être séparées des diagnostics politiques que nous posons ? Quels buts poursuivons-nous avec nos processus pédagogiques ? Rendre nos publics plus solidaires vis-à-vis d’enjeux mondiaux ou les renforcer en tant que citoyennes et citoyens dans leur « puissance d’agir » (Potentia) afin qu’ils/elles modifient « LE » politique, participent à la transformation de nos sociétés ? Lors de cette troisième journée nous pourrons partager nos points de vue et expériences sur ces implications et questions face auxquelles il n’est pas toujours évident de se positionner en tant qu’animateur-trice-s,...



    Objectifs

    • Questionner son rôle d’animateur-trice, formateur-trice,... : Comment incarner son propos et être en cohérence (en assumant ses incohérences !) avec ses contenus ?
    • Réfléchir à son positionnement politique (animateur-trice et/ou militant-e,...) ;
    • Questionner les implications de mobiliser des outils pédagogiques « politisés » ;
    • Redéfinir le sens et les finalités de nos processus pédagogique ;
    • Mieux s’approprier l’approche systémique comme méthode de réflexion et d’action


    Méthodologie
    Démarche interactive, échanges et apports structurants des formateur-trice-s.


    Pourquoi l’alimentation comme fil rouge ?


    UN LEVIER DE TRANSITION ACCESSIBLE À TOUTES ET TOUS
    Parmi tous les défis qui se posent aujourd’hui, l’alimentation représente un excellent terrain de mobilisation et d’engagement, tout simplement parce qu’elle concerne tout le monde. La liste des initiatives citoyennes alternatives entreprises dans ce domaine est longue et ne fait que s’allonger d’années en années. Le passage de l’individuel au collectif et du collectif au(x) réseau(x) se fait à une vitesse impressionnante. De plus en plus de ces initiatives transversales font le lien entre l’alimentation et d’autres enjeux tels que l’énergie, la mobilité, le travail, la biodiversité, la santé, l’habitat, etc.


    Formateur-trice-s
    Sébastien KENNES – animateur, formateur (Rencontres des Continents asbl)
    Marie DE VROEY et Eric PETITJEAN – formatrice/formateur (Quinoa asbl)


    Infos pratiques


    > Quand ? les mardi 28 avril et 4 & 5 mai 2020
    > Où ? à Bruxelles, lieu à confirmer
    > Prix ? 100 / 50* euros. Ce prix comprend les documents pédagogiques & les pause-café.

    > Pour le lunch du midi, nous vous proposons une « Auberge Espagnole » (chacun·e apporte un petit quelque chose de sucré ou salé à partager).

    > Pour s’inscrire ? envoyez un mail à Eric


    *étudiant·e·s ; demandeur·euse·s d’emplois ; activistes à plein temps ; paysan·ne·s sans terres ; décroissant·e·s pratiquant·e·s… bref, le prix ne doit pas être un obstacle !


    Plus d’informations : 02/734.23.24
    seb.kennes@rencontredescontinents.be

    Quinoa
     
     
     


     

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter