Toustes allié·es avec les paysan·nes pas d’agroécologie sans féminisme !


 

 

🔥 Rassemblement Bloc Paysannes et Allié·es #8mars2024 - 17:00 🔥
Place de l’Albertine, à côté de la Gare Centrale à Bruxelles
A l’occasion de la Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes, rejoignez le bloc Paysannes et allié·e·s dans le cortège du 8 mars organisé par la Marche Mondiale des Femmes, afin de :

 

🤜 Visibiliser le rôle essentiel joué par les femmes* paysannes dans nos systèmes alimentaires

🤜 Dénoncer les inégalités de genre auxquelles elles sont confrontées dans le milieu agricole

🤜 Rappeler que la lutte contre les inégalités de genre est indispensable pour assurer la transition durable de nos systèmes alimentaires

 

 

𝗔𝘂 𝗽𝗿𝗼𝗴𝗿𝗮𝗺𝗺𝗲 :

 

📌 𝗟𝗲 𝗺𝗮𝗿𝗱𝗶 𝟱 𝗺𝗮𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝟭𝟳 :𝟬𝟬 𝗮̀ 𝟮𝟭 :𝟬𝟬 : atelier création de banderoles, slogans et apéro convivial
👉 pour plus d’infos : https://fb.me/e/3sQZaErry

 

📌 𝗟𝗲 𝘃𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲𝗱𝗶 𝟴 𝗺𝗮𝗿𝘀 𝟮𝟬𝟮𝟰 : rejoins-nous muni·e·s de tes pancartes et banderoles à 17:00 sur la Place de l’Albertine à côté de la Gare Centrale de Bruxelles, au stand tenu par le Début des Haricots. Le Bloc rejoindra la Marche à partir de 17:30.

 

---------------------------------------------------------------------------------------
Elles* sont celles qui nous nourrissent et bénéficient pourtant de bien peu de reconnaissance pour le travail qu’elles accomplissent et pour le rôle primordial qu’elles jouen
t dans la transition de nos systèmes alimentaires.

 

👩‍🌾 En Belgique, les femmes agricultrices ont moins accès à la terre, aux formations ou aux crédits nécessaires pour leur permettre de développer leurs activités agricoles. A cela s’ajoute également la répartition genrée des rôles dans de nombreuses exploitations agricoles.

👩‍🌾 Les agricultrices peinent à obtenir des avancées rapides concernant leurs statuts et leurs droits, alors qu’elles représentent 30% de la main-d’œuvre agricole. Malgré le statut de "conjoint·e aidant·e", il y a encore du travail pour que les agricultrices aient accès à un statut attractif, c’est-à-dire qui ne fragilise pas les exploitations, déjà impactées par de faibles revenus, comme l’a encore dénoncé le monde agricole dans ses récentes mobilisations.

👩‍🌾 Le monde agricole est précaire et les conditions de travail sont difficiles. La condition des agricultrices y est donc souvent considérée comme un sujet secondaire. Il est pourtant indispensable d’en tenir compte pour soutenir la transition durable de nos systèmes alimentaires : les femmes agricultrices sont en effet plus investies dans les modes de production biologique et en circuits-courts et leur faciliter l’accès aux moyens de production répondrait en partie à la crise de la transmission des fermes.

 

 

plus d’info sur l’evenement Facebook Agroécology In Action > https://fb.me/e/4ZdgaduvU <

Le vendredi 8 mars, à17h, Place de l’Albertine, à côté de la Gare Centrale, à Bruxelles

juillet 2024 :

juin 2024 | août 2024

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter