Action contre le Forum pour le Futur de l’Agriculture FFA on n’en veut pas !!!

Ce mardi 28 mars 2023, les activistes du collectif No future for agrobusiness (NoFFA) ont mené une action de blocage du Forum pour le Futur de l’Agriculture (FFA).
Le FFA est organisé par Syngenta (multinationale de l’industrie des pesticides), ELO (lobby des grands propriétaires terriens) et de nombreuses autres multinationales actives dans l’agrobusiness (Cargill, Nestlé, Pepsico, John Deere, etc.), qui présentent leur événement comme la rencontre de l’environnement et de l’agriculture.

Leur action dénonce le lobbying intense déployé par les organisateurs du FFA pour retarder toute réglementation européenne découlant du Green Deal et de la stratégie « de la ferme à la fourchette ».

Virginijus Sinkevičius, Commissaire européen à l’environnement et Frans Timmermans, Vice-président de la Commission, figurent notamment parmi les invités.

Retrouvez la vidéo de l’action sur le média Irruption

Selon Camille, la porte-parole des activistes, «  En invitant des représentants politiques de haut niveau, les multinationales de l’agrobusiness tentent de façonner un cadre légal européen qui garantit leur position privilégiée.

"Aujourd’hui, nous bloquons leur tentative de lobby et de greenwashing, mais eux bloquen
t en permanence toute tentative de transformation de nos systèmes alimentaires vers plus de durabilité."

Syngenta, dont le CEO préside également Croplife, le lobby des producteurs de pesticides, s’est par exemple farouchement opposé aux propositions européennes de réduction des pesticides. Qu’ils osent encore organiser ce genre de foire au greenwashing est d’un cynisme sans nom. »

Les ONG belges de la campagne Stop pesticides ont dénoncé Syngenta, comme Bayer et BASF, car cette entreprise continue de produire en Europe des pesticides interdits à cause de leur dangerosité pour la santé et la biodiversité, pour ensuite les exporter dans des pays du Sud Global, où les populations et l’environnement en subissent les conséquences [1].
Plutôt que d’adhérer au discours scientifique qui alerte sur l’impact des pesticides sur notre santé et la biodiversité [2], les organisateurs du FFA proposent des pistes pour une agriculture soi disant « durable » qui sont depuis longtemps critiquées par la société
civile et les mouvements paysans. Ils mènent une guerre contre la stratégie de réduction de moitié des pesticides en UE et encouragent un système qui nuit à l’autonomie des paysan·nes, ici et ailleurs.

Les solutions mise en valeur dans le programme du forum (numérisation de l’agriculture, pesticides, nouveaux OGM, financiarisation de l’agriculture, marché carbone, etc.) permettent aux industriels de se prétendre ouverts aux enjeux environnementaux, tout en détruisant l’agriculture et la nature.
Ces fausses solutions sont dénoncées par 257 organisations qui y voient un prétexte pour continuer à polluer tout en augmentant le contrôle des entreprises sur les terres dont dépendent des communautés du Sud Global [3], pour y déployer notamment des projets de captation de carbone.

D’après Camille, « L’agrobusiness n’a pas la solution pour l’agriculture, elle en est le problème. Les paysannes et paysans construisent déjà une agriculture durable et nourricière. Ils nous montrent qu’un modèle agroécologique, moins dépendant du pétrole, des multinationales agrochimiques et de leurs poisons est possible et enviable. Ce sont elles et eux que les responsables européens doivent écouter, soutenir et renforcer.  »

De nombreuses organisations de la société civile, dont RdC, ont décidé de les soutenir et ont organisé un rassemblement de solidarité en bas du Mont des Arts.

Les vraies solutions existent et vont à contre-courant des intérêts des organisateurs : l’agroécologie, la terre aux paysan·nes et la souveraineté alimentaire.

Au lieu de se laisser influencer par des intérêts privés, les politiques doivent écouter les paysan·ne·s et allié·e·s

👩‍🌾🌱

Pour en savoir plus...

🎥 Retrouvez en image cette mobilisation contre l’agrobusiness

du dimanche 9 avril 2023 au dimanche 23 avril 2023

juin 2024 :

mai 2024 | juillet 2024

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter