Héroïnes : des bulles pour Noël ?

Voici venue la période des fêtes et ça devient presque une habitude maintenant, à intervalles réguliers, Rencontre des Continents vous propose des lectures de BD qui mettent en scène des femmes ou qui sont résolument féministes. Après Anaïs Nins, Radium girls, Peau d’homme, Saison des roses, Femme rebelle et Juijitsufragettes (dont vous pouvez relire les critiques ici et ici), voici donc trois autres propositions qui ont retenu notre attention : En lutte !, Léo en petits morceaux et Retour à l’Eden.

Vu qu’on vous propose de surfer sur vos planches... de BD, enfilez vos combis, on y va ! On commence en force et on atterrira tout en douceur.

 

En lutte ! - Fabien Toulmé

Le pitch est clair :
3 voyages,
3 récits de résistance populaire,
3 histoires d’humain·es en lutte...


Fabien Toulmé, qu’on a appris à apprécier grâce à Ce n’est pas toi que j’attendais ou la magnifique Odyssée d’Hakim, nous emmène encore en périple avec cette BD qui part à la rencontre d’engagements aux trois coins du monde. C’est par hasard que l’auteur français s’est trouvé propulsé dans le thème de l’engagement puisqu’il s’est retrouvé, sans l’avoir prévu, au Liban en pleine « Thawra ». Et c’est ce mot, « Thawra » - qui signifie révolte ou révolution - qui va occuper plusieurs mois de sa vie. Un mot qui nous emmène tout d’abord au Liban en pleine révolution populaire, puis au milieu d’une favela brésilienne dans un combat contre un projet immobilier pour se terminer au Bénin dans la lutte pour le droit des femmes. Le bédéiste se fait reporter pour nous raconter dans une posture d’observateur (comme peut aussi l’avoir Guy Delisle dans ses œuvres) 3 récits d’engagements militants un peu partout sur la planète. Et qui plus est, trois récits de luttes menées par des femmes !

Un voyage plaisant et motivant qui donne de l’énergie et donne envie de dire : « On lâchera rien ! »

Léo, en petits morceaux - Mayana Itoïz


Dans cette BD intimiste et sensible, Mayana Itoïz, la maman du truculent et savoureux « Loup en slip », change de registre. Loin de la forêt du canis lupus culotté et de ses amis animaux, elle nous partage un morceau de son histoire familiale en nous parlant de sa grand-mère, Léo. Espiègle et spontanée, Léo tombe amoureuse de Félix. Seulement voilà, nous sommes en 1942 et le jeune homme fait partie d’une garnison allemande qui occupe de force la ferme familiale. Elle va donc tenter de vivre sa romance en cachette et devoir faire face à la fin de la guerre à la colère populaire qui assimile histoire d’amour et collaboration. Mayana Itoïz recompose le puzzle de son passé, rapiéçant petit à petit des morceaux de son passé familial dans une bande dessinée pleine de délicatesse et d’émotion.

La réalisation est magnifique mêlant par moments images et photos d’époques pour un rendu très authentique et intime.

 


 

Retour à l’Eden - Paco Roca


Voici un autre vrai bijou intime que nous livre, ici, Paco Roca. À travers l’histoire d’Antonia, il nous plonge dans l’univers d’une famille simple, la sienne, malmenée par la guerre civile espagnole. Entre des moments touchants de vie familiale (où se mêlent parfois, ici aussi, le dessin et les photos d’époque), des réflexions philosophiques et des métaphores poétiques, Paco Roca nous présente une page de l’histoire hispanique à travers la lorgnette pleine d’émotion de sa propre histoire. La dure vie dans quartier précaire, la peur qui s’immisce partout dans un période de violence, la présence pesante d’une foi religieuse naïve... Ce petit bijou au format particulier est une immersion pleine de sensibilité et d’authenticité qui témoigne avec justesse que « notre lutte est constante contre l’oubli fatal qui s’acharne à gommer le passé ». À travers cette BD, Paco Roca nous livre une tranche de vie qui témoigne du destin de tant de femmes de cette époque (les années 40 comme pour celle de Mayana Itoïz), privées d’études, vouées à un avenir sans autre option que celle d’être femme au foyer et malmenée par une société bigote et machiste. Dans ce tableau aux couleurs pâles, Antonia fera face à son destin avec courage et résignation. 

Retour à l’Eden est un hommage poignant, la tentative touchante d’un fils qui à travers la photo et le dessin tente d’honorer le parcours de sa mère Antonia qui, s’il n’est « qu’une lueur fugace sur la ligne temporelle » du cosmos, trouve facilement son chemin vers notre petit cœur. Presque incontournable...

 

En lutte ! // Léo en petits morceaux // Retour à l'Eden

février 2023 :

janvier 2023 | mars 2023

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter