Atelier cuisine - CPAS Ixelles Interview avec Christiane


"On mange comme au restaurant, on prépare, on apprend ! "



Christiane et Margot lors de l’interview


Voici une petite interview de Christiane, grande habituée des ateliers cuisine que nous donnons au CPAS d’Ixelles, deux fois par mois. Elle nous partage son entrain pour les ateliers et ce que ça a transformé dans son alimentation ! Vous trouverez aussi les vœux 2022 de bonne année du groupe... Nous vous invitons à découvrir tous ces mots qui font du bien !


Peux-tu te présenter pour commencer ?


Je m’appelle Christiane, je viens de la République Dominicaine et je suis mère de deux enfants. Je suis femme au foyer et je suis au chômage aussi et je participe à des activités culturelles comme le cours de cuisine qui est donné au CPAS.


Comment as-tu découvert les ateliers de cuisine de RdC  ?


Au début, j’ai été aidée par le CPAS. J’ai beaucoup aimé les cours de cuisine. C’est vrai à un moment j’avais terminé et puis Jonathan des activités culturelles m’a dit que je pouvais continuer les ateliers !


Toi, tu es vraiment une ancienne de l’atelier, depuis combien de temps viens-tu aux ateliers ?


Plus ou moins 4 ans environ !


Est-ce que ça a changé des choses dans ton alimentation ?


Ça a changé beaucoup, j’ai plus d’idées. C’est plus facile pour moi de faire une recette avec des produits.


Si j’ai quelque chose à la maison, j’imagine une recette comme on a fait ici, c’est la recette imaginaire ! (rires)


Alors ça m’a aidé beaucoup... à chaque fois que je ne sais pas quoi faire, je pense à la recette imaginaire et alors je fais un peu un mélange de tout ce que j’ai à la maison.


Je fais aussi des nouvelles recettes bien sûr avec des produits que j’ai jamais goûtés.


J’avais jamais mangé par exemple le panais, je ne connaissais pas...


Les radis aussi, le chou rave et certains légumes et épices que je n’avais jamais préparé comme par exemple comment préparer le curry, je ne savais pas avant comment le faire naturel comme ça. Des recettes comme ça hors du commun !


Et aussi toute la dimension politique avec les ateliers avec Rencontre des Continents, tu as l’impression que ça t’a appris des choses ?


Ça m’a appris à manger de saison, local et à utiliser les choses qui sont vraiment nécessaires et apprendre qu’on peut manger sainement


et que ça coûte moins cher que si on met l’argent dans la viande... ça coûte cher et que c’est pas énormément nécessaire pour vivre et ça aussi j’ai appris. C’est vrai que la viande ça coûte très cher !


Tu te rappelles la dernière fois, on avait expliqué aux nouvelles arrivées, les 7 critères selon nous qu’on voudrait pour arriver à une alimentation idéale. Est-ce que toi, il y a des choses qui t’ont marquée ?


Il y a beaucoup de choses que j’aimerais manger mais ça coûte aussi trop cher car c’est des produits exotiques ! Il faut les chercher dans les magasins spéciaux.


Alors je ne sais pas manger ce que je mangeais avant, je mange différent.


Il faut s’adapter au marché un peu d’ici.


À ce qui pousse ici en Belgique ?


Oui par exemple, les champignons je n’en avais jamais mangés avant de venir ici. Ça pousse pas ou en tout cas c’est pas la culture vu que c’est un pays chaud !


Ta cuisine s’est un peu transformée ! Tu arrives à transmettre ça à tes enfants ?


Mes enfants ils ont grandi, ils sont un peu difficiles. Ils aiment pas ça et ça.


J’essaye de préparer le mieux possible pour les motiver à manger !


Hier j’ai fait des bonnes pâtes avec des tomates naturelles. J’avais préparé du poulet à part mais ils ont pas mangé parce que ma fille dit qu’elle ne veut pas manger de la viande mais ça dépend des jours !


Parfois moi, j’aime bien un petit bout de viande mais j’en mange moins qu’avant... surtout avec mes problèmes digestifs, ça met du temps à digérer mais j’aime bien pour accompagner !


Dans notre proposition d’assiette, c’est comme tu dis un petit bout pour accompagner quand il y en a… Qu’est-ce qu’il y a d’autres dans notre assiette ?


Beaucoup de légumes ! Et l’association céréales-légumineuses.


Oui on a tous les acides aminés essentielles avec cette association et à chaque atelier, on fait attention à cela... par exemple aujourd’hui, dans notre assiette on aura du risotto avec des lentilles corail…


Il y a un autre aspect que je voulais évoquer avec toi. Je me rappelle quand je suis revenue en juin, tu m’as dit que ça avait été très difficile de ne pas avoir les ateliers...


Oui, c’est un moment de bonheur ! (rires)


Ça change un peu l’esprit, on laisse un peu la maison derrière.


C’est un moment de partage, de convivialité. Ça donne de l’énergie je pense aussi. C’est vraiment un moment agréable de préparer et manger... surtout que c’est bio et que c’est gratuit ! (rires)


Oui, ça fait du bien un peu de gratuité !


On mange comme un restaurant, on prépare, on apprend ! 


Tu sais ce que tu manges et tu apprends aussi en même temps et tu dépenses un peu d’énergie et tu prends aussi donc c’est vraiment compensable !


Oui c’est pour ça que c’était dur quand ça s’est arrêté ?


Oui c’était très difficile. Et les jours où on avait fait la rencontre que vous aviez préparée avec Cédric,


C’était vraiment une joie de rencontrer à nouveau le groupe !


Ce sont des moments précieux pour notre bien-être… et finalement y a toujours des nouvelles personnes qui arrivent ?


Oui ça change comme la dernière fois, il y avait deux nouvelles arrivées...


Ah mais qui voilà ! Shahanaz qui arrive… mais qui est aussi une ancienne !


Un grand merci Christiane d’avoir bien voulu répondre à mes quelques questions.


À présent, l’atelier va commencer !


Interview réalisée par Margot, le jeudi 16 décembre 2021



Line, Lafi, Christiane, Margot, Shahanaz, Alhem et Hakim


Et voici nos voeux pour 2022... bonne année à toutses !


Interview avec Christiane

juillet 2022 :

juin 2022 | août 2022

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter