SOS Faim contre les pesticides ! Soutenez la campagne !



Chère sympathisante, Cher sympathisant, 
 
Nous espérons que vous et vos proches allez bien.
 
L’intérêt que vous nous portez est notre force et une aide essentielle dans les combats que nous menons pour défendre une agriculture paysanne et je vous en remercie sincèrement.
 
Aujourd’hui, nous vous contactons pour vous présenter notre campagne contre l’utilisation massive et abusive de pesticides chimiques. 

Symboles d’une agriculture industrielle destructrice, les pesticides empoisonnent la terre, l’eau, l’air, tuent les insectes pollinisateurs et nuisent gravement à notre santé.

L’usage de millions de tonnes de pesticides partout dans le monde est la cause principale de la diminution de la biodiversité et l’un des facteurs clés de la crise écologique que nous vivons actuellement.

L’exposition prolongée aux pesticides représente un danger non seulement pour la santé des paysans, mais aussi pour les populations vivant à proximité des champs et les consommateurs qui sont au bout de la chaîne alimentaire.


 

 


 



 

 


 


Les paysannes et paysans des pays en voie de développement dans lesquels nous intervenons, sont aujourd’hui fortement exposés à des risques sanitaires et environnementaux causés par l’usage intensif de pesticides chimiques, y compris des produits hautement toxiques.



Certains pesticides, inscrits sur la liste noire des polluants organiques et persistants à cause de leur nocivité tant pour l’Homme que pour l’environnement, continuent pourtant d’être produits, notamment en Europe, et exportés pour être utilisés par des paysans en Afrique et Asie. 


 



 

 


 


DÉCOUVRIR LA CAMPAGNE

 


 

 


 



Le Congo face aux dangers des pesticides


 

 


 


A Kinshasa et ses environs, les équipes de SOS Faim ont pu constater qu’en plus des produits homologués, les maraîchers ont un accès aisé à des pesticides prohibés et extrêmement toxiques, le plus courant étant le Thiodan Endosulfan. 
 


 



 

 


 


La présence et l’usage incontrôlé de substances interdites, permet d’affirmer que les Congolais et les écosystèmes du Congo, sont en danger !


 

 


 


JE SOUTIENS L’AGRICULTURE PAYSANNE

 


 

 


 



 

 


 



 


Face au fléau des pesticides dangereux, SOS Faim a fait de la lutte contre les pesticides une priorité en soutenant des actions concrètes sur le terrain qui participent à la transition écologique en République démocratique du Congo.

Avec nos partenaires congolais, nous travaillons à la promotion d’un autre modèle d’agriculture, qui se passe de produits chimiques, renforce l’autonomie des paysans, et qui permette de produire assez de nourriture pour toutes et tous, sans avoir un impact si destructeur sur la nature et sur la santé.

Soutenez notre campagne et agissez avec nous contre les pesticides dangereux. 

En vous remerciant par avance pour ce geste porteur d’un avenir meilleur, 


 


Philippe Baret


Président de SOS Faim,
Ingénieur agronome et professeur à l’UCLouvain 


 

Soutenez la campagne !

décembre 2022 :

novembre 2022 | janvier 2023

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter